Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Imagin-air
  • : Le blog d'un passionné d'aviation : récits de sa formation et de ses vols.
  • Contact

Jeunes Ailes

Membre de l'association
24 août 2018 5 24 /08 /août /2018 21:19
Dernière étape de mon trip en Angleterre, mais quelle étape : participation au RIAT, pour Royal International Air Tatoo.
 
J'annonce de suite la couleur : ce meeting serait le plus important meeting militaire... au monde ! Rien que ça ! Il a lieu chaque année sur la base militaire de la Royal Air Force (encore), à Fairford, dans le comté du Gloucestershire.
 
Et je peux vous dire : ça envoie du lourd ! Lors de ce meeting, tous les pilotes militaires essaient d'en mettre plein la vue aux spectateurs, l'objectif étant de prouver que leurs machines (et leurs compétences de pilotage) sont les meilleures du monde. Et quel plateau : même si certaines machines n'ont pas volé (elles n'étaient là que pour l'exposition statique), c'était chose extraordinaire que de pouvoir les voir en vrai, de presque les toucher...
 
Pour ma part, moi qui ne suit pas un très grand fan d'avions militaires modernes (je préfère de loin les avions anciens), je ne regrette pas d'être venu : ce meeting est à faire au moins une fois dans sa vie !
 
Cerise sur le gâteau, j'ai eu à nouveau le privilège d'être accrédité au meeting : ce n'était pas du luxe pour aller s'abriter dans un local (Presse) chauffé (la météo est toujours capricieuse en Angleterre, même en plein juillet ... ;-) ).

Bon plan : les portes de la base ouvrent au public une journée avant le début de meeting, afin de permettre de voir arriver les machines sur les lieux ... dont celles qui ne feront pas de démo ! Certains avions ont même entamé un petit entrainement.
 
Pour moi, les machines et moments coup de coeur de cette édition 2017 furent de voir pour la première fois le célèbre Lockheed U-2 (même s'il n'a pas pu voler, j'ai pu le voir arriver et repartir de la base), de voir la démo musclée de l'Airbus A400M, de la patrouille Thunderbirds américains, du Lockheed Martin F22, du Boeing CH-47 Chinook, ou encore du Boeing V-22 Osprey. J'ai pu également voir pour la première fois de ma vie un passage d'un rare Northrop B-2 pour les 70 ans de l'US AF (ce n'était pas prévu au programme !), et je peux vous dire que cela restera un grand souvenir ! Enfin, j'ai pu voir "en vrai" les spectaculaires Boeing B-52 Strato Fortress et Rockwell B-1 lancer (pas de démo, mais je les ai vu arriver et partir du meeting). Quel régal !
 
Arrivée des avions la veille du meeting (+ entraînements) :
 
F16.

 

 

Airbus A400 M à l'arrivée

 

 

F13.

 

 

Lockheed Martin F-22 Raptor.

 

 

Westland Sea King Mk41.

 

 

Boeing CH-47 Chinook.

 

 

Sukhoi Su-27 de l'armée Ukrainienne.

 

 

Le U2 à l'arrivée (reconnaissance verticale).

 

 

Le U2 en finale (notez le monotrain central, tel un planeur).

 

 

Courte finale.

 

 

Boeing-Bell V-22 Osprey.

 

 

Beech 18.

 

 

Cocorico ! un Fouga Magister !

 

Meeting :

 

Les F16 des Thunderbirds s'alignent.

 

 

Sukhoi Su-27.

 

 

U2 en statique.

 

 

Rockwell B-1 Lancer (c'est un bombardier américain).

 

 

 

 

 

L'Alphajet français du centenaire de l'amitié Franco-Américaine .

 

 

Boeing B-52 Stratofortress (c'est un avion bombardier américain, encore).

 

 

 

 

 

L'Osprey en mode "avion".

 

 

L'Osprey en mode "hélico".

 

 

L'Osprey en transition avion<->hélico.

 

 

Boeing CH-47 Chinook en démo.

 

 

Dans la soute à bombes du Boeing B-52 Stratofortress.

 

 

Sous l'aile du Rockwell B-1 Lancer (remarquez la roulette en bout d'aile).

 

 

Accrédité !

 

 

Deuxième meeting avec les Red Arrows !

 

 

A400M qui "envoie du lourd".

 

 

 

 

 

Le pilote ukrainien du Su-27 s'en donne à coeur joie.

 

 

 

Eurocopter EC665 Tigre en démo.

 

 

 

 

 

.

 

 

.

 

 

Grumman F-14 Tomcat (et ses ailes déployables).

 

 

Passage (non prévu au programme !) du Northrop B-2 (un bombardier américain furtif, encore (bis)).

 

 

Il était escorté par deux F13.

 

 

Magnifique.

 

 

Démo du F-22 Raptor.

 

 

L'A400M au décollage (ou à atterrissage, je ne sais plus).

 

Départ au lendemain du meeting :

 

Départ de l'U2. Remarquez les roulettes en bout d'aile.

 

 

Une fois l'U2 aligné, les roulettes de bout d'aile sont déverrouillées...

 

 

... et deux voitures (ici des Tesla Model S) se placent de part et d'autre de l'aéronef, prêtes à démarrer à toute vitesse.

 

Ready for departure.

 

 

L'U2 étant un avion capable de voler dans la stratosphère (c'est un avion d'observation), les pilotes sont en tenue de "cosmonautes" (sic !).

 

 

Une fois l'avion lancé sur la piste, les roulettes de bout d'aile sont larguées (et ce sont les gars dans les Tesla qui les récupèrent). En route pour la Stratosphère !
 
 
Et voilà, fin de cette extraordinaire semaine de meetings en Angleterre ! Merci Julien de m'avoir convaincu de faire ce petit voyage et d'avoir été un merveilleux guide !
 
Aurélien
 
 
 

Partager cet article

Repost0

commentaires