Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Imagin-air
  • : Le blog d'un passionné d'aviation : récits de sa formation et de ses vols.
  • Contact

Jeunes Ailes


Membre du forum
25 mai 2008 7 25 /05 /mai /2008 10:42

Au début, je suivais en silence les discussions du forum des Jeunes Ailes tout en admirant beaucoup cette amitié et cette bonne humeur qui caractérisaient ces jeunes pilotes (ou ces passionnés d’aéronautique) qui y officiaient. J’ai pu découvrir que pour se retrouver l’espace d’un moment, les Jeunes Ailes organisaient régulièrement des sorties aéronautiques, histoire de se rencontrer « pour de vrai » et passer un moment de convivialité : ainsi ont-ils créé le Vol de Printemps, mais aussi les Jassemblements (rencontre de plusieurs jours sur un aérodrome, avec camping et barbecue à la clé).

Alors, lorsque en début de cette année je me suis rendu au repas organisé par mon club à l’occasion de l’Assemblée Générale annuelle, j’ai pu enfin rencontrer Christophe M. (contrôleur à Lyon-Bron, que je connaissais à travers mon blog et sur … la fréquence de Bron ) et Olivier D., tous deux Jeunes Ailes. Quelques semaines plus tard, c’est Julien R. que j’ai rencontré, que je connaissais très bien au travers de la Pilotlist. Au fil des discussions, tous trois m’ont convaincu de m’inscrire officiellement sur le forum… ce que j’ai fait (pseudo : Yoyo).

C’est alors que le Vol de Printemps 2008 a commencé à s’organiser . L’idée des organisateurs était de se retrouver sur l’aérodrome de Langogne, en Lozère. Le problème, c’était la haute altitude de cette plateforme conjuguée à la faible longueur de piste (900m) et le relief environnant. Bref, la totale. Moi-même, je me voyais mal y débarquer en DR400-120 (ou alors en configuration very very light). La décision de raison fut alors de choisir un autre terrain, et c’est Mende qui fut définitivement choisie : ce terrain avait peut-être une altitude aussi élevée que Langogne, mais avec sa piste de 1300m en dur et un environnement dégagé, ça changeait tout.

Le 20 Avril, jour J de ce rassemblement, une météo exécrable obligea les organisateurs à reporter ce rassemblement à plus tard : ce sera pour le 18 Mai.


Le FX au départ de Bron sous un ciel crapoteux.


Avec Jean, il faut prendre quelques précautions d'usage avant de partir. Derrière, Hugo approuve !

18 Mai : la météo est légèrement crapoteuse sur Lyon - il pleut même - mais le temps devrait s’améliorer au fil de la journée. A Bron, nous serons 3 avions au départ : « le FX » de l’Aéroclub du Grand Lyon, un DR253 de l’aéroclub AATCL, et un DR460 (le F-GGSL) en provenance de Grenoble et de passage par Bron pour charger un peu de monde. Car nous serons 10 Jeunes Ailes à nous envoler de Bron, la plupart arrivant des environs de Lyon (Villefranche, Corbas) mais aussi Jean, représentant Jeune Ailes du quart Nord-Ouest de la France, et arrivant spécialement … de Bretagne ! Quand la passion vous donne des ailes …

Pour l’aller, je serai dans le DR253 de Julien (Juju), le président des Jeunes Ailes. C’est à lui que l’on doit de superbes vidéos des Jeunes Ailes, mais aussi d’autres excellents films : pour ce vol, pas moins de 3 caméras seront d’ailleurs installées dans l’avion (dont 2 paluches). Olivier sera aux commandes du FX, et Thomas (Toto) pilotera le DR460. Comme il soufflait pas mal de vent ce dimanche, le terrain de Mende, par sa configuration géographique particulière (en plein massif du Larzac), risquait d’être assez difficile à aborder (du fait de forts rabattants et de « rouleaux », véritables pièges pour les pilotes d’avions légers). Les organisateurs décideront donc - et c’est notre dernier mot Jean-Pierre - de nous dérouter pour … Montélimar !


Le DR460 avec Toto aux commandes, et le DR253 de Julien.


L'intérieur du F-BVLN. Ambiance studio de cinéma à bord !


Un CR27 au départ devant nous.


Le Sierra Lima devant nous.


Alignement en séquence pour un départ quasi simultané.

Juju a un péché mignon : lorsqu’il suit un avion, il ne peut s’empêcher de voler en patrouille. C’est donc avec un immense bonheur que je vais pouvoir assister à la danse aéronautique qu’il va organiser autour de Sierra Lima d’abord, puis le FX ensuite. Cette tâche sera exécutée avec un (très) grand professionnalisme : report de position régulière, regard constamment fixé sur l’avion qui le précède, une main sur les gaz et l’autre sur le manche : comme les pros en somme …


On va essayer de rattrapper le F-SL.


Hey Toto, il penche ton avion !


Les choses sérieuses commencent.


La cagette vue de dessous.


Roussillon.


St Rambert est en vue.

<
C'est maintenant avec le FX que nous allons patrouiller.


Les méandres du Rhône.


Nous passons Valence.

Nous arrivons à Montélimar, il est déjà presque 13h30 et nous avons très (très) faim. Ce qui est remarquable, c’est que bien que nous soyons partis avec une météo crapoteuse de Lyon, c’est sous un magnifique soleil que nous allons arriver à Montélimar : le pique-nique va tomber à point nommé ! Nous serons accueillis par Phantom (André) et Pobjwaf03 (Ludovic), venus en Jojo (Jodel D112) depuis St Jean En Royans. Plus tard arriveront ML et Walid, les Jeunes Ailes Suisses avec un magnifique PA28, puis les amis Toulousain (Alan & Thomas) - en Jojo également – après une halte à Mende pour nous dire qu’il y avait finalement là-bas un temps de curé !

A Montélimar, nous avons eu l’occasion de voir de bien belles machines : tout d’abord un magnifique jojo privé dont jp² et André sont littéralement tombés amoureux, mais il y avait aussi une sorte d’avion génétiquement modifié avec des chromosomes de planeur : l’Europa. J’ai pu ausssi admirer une nouvelle fois des autogyres en vol, ainsi que de figures aériennes des modélistes qui s’en donnaient en cœur joie avec leur jouet (piste d’aéromodélisme sur l’aérodrome).


Quelques châteaux en ruine sur notre route. Ici, celui de Crussol. 


Présentations à l'arrivée.


Les avions des Jeunes Ailes.


Le PHUI PHUI


La limousine de ce rassemblement.


Ahhh, ils sont fiers de poser devant ce bel avion.


jp² ne décolle pas de ce Jojo. 


Et oui, encore jp².


Encore une photo de ce Jodel D112, pour jp²


L'Europa.


Autogyre au décollage.


Le XF des Toulousains : un avion unique qu'il faut bichonner.


Le XF suscite l'admiration. 


Un Zenair.


Le PHUI d'André en provenance de St Jean-En-Royans

Une fois (bien) rassasiés, nous avons pu aller au Musée des Avions de Chasses présent sur la plateforme de Montélimar, afin de compléter notre culture aéronautique et admirer le remarquable travail de restauration de ces passionnés qui chaque jour consacrent de leur temps à sauver ce patrimoine volant. Il faut dire que ce musée vaut vraiment la visite : dans plusieurs hangars trônent fièrement des mirages de toutes sortes. A l’extérieur, on peut y admirer 3 Fougas Magister (+ ou – en état de vol), un Broussard, un flamand, un Vampire, un magnifique DC3 (mon coup de cœur) en état de vol (si si) et toutes ces merveilles ailées dont je ne me souviens plus du nom ! On pouvait même monter dans l’une des toutes premières Caravelle construite et présente dans le musée.


Le musée des Avions de Chasse qui vaut vraiment le coup d'être visité.


Ah ben, avec une hélice pareille, l'avion risque de marcher nettement moins bien maintenant. 


Un Stampe. 


Un des nombreux avions de chasses parfaitement conservé. Un Mirage III S ou III BS. 


Un avion rosebeef : un Gloster Meteor.


Un avion amerloc : Lockheed T-33.


Un autre avion amerloc : un Republic Thunderstreak T84.


Mon coup de coeur : un magnifique DC3 dans son jus.


Le cockpit du DC3. 


Le Broussard.


Magnifique prototype d'avion furtif ;-)


Un fouga Magister.


Un North American OV-10 Bronco


Embarquement dans la Caravelle. Cocorico !


Le poste de pilotage de la Caravelle.


Un cht'i hélico quand même (Alouette II).


De Havilland Vampire.


Deuxième Fouga.

Il est déjà 16h30 bien pesé et … c’est l’heure du goûté ! ML et Walid ont mis à contribution les fabuleuses capacités de chargement de leur avion cargo pour remplir leurs soutes de fabuleux lingots de … chocolat suisse ! La cargaison de Toblerone, à peine débarquée, a fait l’objet de beaucoup de convoitises (hein Jean ? hein jp² ?), alors il fallut se battre pour avoir quelques morceaux de cette friandise bien connue.


Le trésor : le Toblerone !


Le casse du siècle made by Jean.


jp² s'est emparé d'un lingot de Toblerone...


... et ne le lâche plus ! ;-)

17h00, il faut maintenant rentrer : je prends place à bord du FX, en temps que pax (car bien qu’ayant piloté quelque fois un C172 pendant ma formation, je encore pris le temps de ma faire lâcher dessus). Le retour - en patrouille - s’est fait dans la joie et la bonne humeur (sur 123.45 !).


C'est l'heure du départ : Julien se prépare.


Décollage de la 02 à Montélimar. Le musée est au fond.


Centrale de Cruas-Meysse. 


Pour rentrer sur Lyon, on suit le Rhône.


Patrouille éloignée pour le retour. 


Le LN une fois à droite, une fois à gauche de notre FX. 


Photo très intéressante pour un Mécanicien des Fluides.


Côtes du Rhône.


Eoliennes.


Très longue finale 34 à Bron. 

Encore merci à tous les participants de cette sympathique journée. Merci donc à : jp², Jean, Mathieu, Eric, Vincent, Alan, Thomas, Hugo, Walid, ML, Julien, Olivier et Toto. Quand est-ce qu’on remet ça ? Bientôt ? Un grand voyage ? Chut…..


Toute l'équipe des Jeunes Ailes. De gauche à droite : Jean-Pierre, votre serviteur, Olivier, Julien (en l'air), Jean, Mathieu, Eric, Billou-te, Alan, Thomas, André (accroupi), Hugo, Walid et ML. Se cachent Ludovic (entre Julien et Jean) et Thomas (entre Mathieu et Eric).

Aurélien

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Kader 17/07/2010 20:08



Très sympathique ce blog sur l'aviation. En revanche, j'apprécie nettement moins les termes péjoratifs de "avion rosbeef" ou "avion amerloc"....



yves 08/06/2008 18:51

Génial ce reportage et cette idée. Je suis maintenant sur Bourges où sont organisés des petits déjeuners entre aéro-clubs du centre. Quand la météo le permet on prend les avions le dimanche matin et on file prendre le petit dèj sur un terrain du coin. C'est chacun à son tour. Bon moi je prépare la nav à faire : le tour des châteaux de la Loire. Enfin si la météo s'arrange. Pour info je rentre sur LYon tous les 15 jours. Bon j'ai vu que la dispo des machine au Grand Lyon va devenir problématique !!!!!

Aurélien 27/05/2008 13:28

> Christophe : t'inquiête pas, on aura sûrement d'autres occasions de se voir pour d'autres rassemblements. ;-)Aurélien

Christophe 27/05/2008 12:16

Salut Aurélien !Très sympa ton article, et toujours de jolies photos ... Je regrette de n'avoir pas pu être présent lors du report du vol de printemps JA, le 20 avril m'arrangait mieux, mais effet "black cat" oblige la météo n'était pas au rendez-vous ... :-((A +Christophe (Contrôlator ;-) )