Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Imagin-air
  • : Le blog d'un passionné d'aviation : récits de sa formation et de ses vols.
  • Contact

Jeunes Ailes


Membre du forum
11 août 2009 2 11 /08 /août /2009 22:56

Cette année, c'était mon tout premier JAssemblement. L'année dernière, il avait été programmé trop tard et, comme je m'installais sur Paris, je n'avais pas pu y assister.

 

Qu'est-ce qu'un JAssemblement ? "Jeunes Ailes" est une association de loi 1901 : celle-ci doit donc organiser chaque année une assemblée générale pour rassembler une partie de ses membres qui doivent, à cette occasion, approuver les statuts de l'association, voter le bilan financier de l'année ou encore voter le maintien ou le renouvellement des membres du bureau. Le JAssemblement a donc un aspect réglementaire certes, mais c'est surtout l'occasion de rassembler une fois encore des pilotes de tous horizons pendant quelques jours.



L'aérodrome de Feurs a été notre lieu de retraîte pour ces 3 jours. Feurs n'est pas très loin de Lyon, et sa situation au centre de la France en a fait un parfait candidat pour le rassemblement (et maximiser la venue de participants, n'en déplaise à certains). Si l'aérodrome a déjà été choisi plusieurs fois pour de précédentes éditions, c'est parce qu'il est en dehors de toute zones contrôlée (les mauvaises langues disant qu'on est ainsi plus tranquilles ont... raison  !), parce que c'est un aérodrome de campagne (hein ? nous ? faire la fête toute la nuit ? ) et surtout, parce qu'il y a tous les infrastructures nécessaires pour y accueillir 30 JA pendant plusieurs jours (cuisine, douches, dortoirs, ...).



J'ai donc donc choisi mon cher DR400 Fox Kilo Bravo pour rejoindre le rassemblement. J'étais accompagné de mon petit Alexis arrivé tout droit du Mans par le train. Départ de Bron, sous un soleil de plomb, le DR400 a du mal à monter (pas étonnant...). Nav ultra facile, mon GPS m'a seulement servi à connaître la distance qui me restait à parcourir jusqu'au terrain. Comme c'était la première fois que j'allais sur cette plateforme, il m'a bien fallu (comme à mon habitude) tourner plusieurs fois avant de trouver (enfin) cette petite piste en herbe perdue au milieu des champs !



Les installations de Feurs.



Bref, nous (Alexis et moi) avons trouvé l'aérodrome de Feurs, nous avons pu y atterrir après s'être posés quelques réflexions existentielles : "c'est sur quel coté de la piste qu'il faut se poser : sur le coté vert clair ou sur le coté vert foncé ?". Nous n'étions pas très en avance (beaucoup de JA nous attendaient) mais pas les derniers : Francesco n'était pas encore arrivé d'Alsace suite à un déroutement météo.



Piste de Feurs : vert clair ou vert foncé ?



Feurs à 20 min environ de Lyon : pour le dépaysement, c'est un peu raté ...



Le Roméo Lima qui arrive d'Annemasse.



Le magnifique Jojo de Pobjwaf, qui arrive de St Rambert.



Les vélivoles de Villefranche.



Leur bien belle machine (SF25).



Voici Thomas, un sacré bonhomme ! (qui à 19 ans est déjà IR - ME - CPL).



Tout le monde est enfin arrivé.



Une partie de nos avions, alignés en rang d'oignons.



Le Fougas de Feurs.



Le très beau PA28 de Daniel.



Après les présentations d'usage, la curiosité m'a poussé à faire un examen approfondi des installations tellement j'en avais entendu parler (en bien). Et c'est vrai que c'est un endroit vraiment pratique pour organiser de grandes kermesses (tout ce dont nous avions besoin était là : batterie de vaisselle au complet, cuisine, frigots, dortoirs, douches, WC, barbecue, grande salle de réunion...).



La désormais célèbre banderole JA.



Réunion d'arrivée : rappel des objectifs de l'association Jeunes Ailes.



Antoine et son beau jouet.



Antoine nous fait une petite démo.



Pierre et Mathieu, en bon vélivoles, ont pensé à apporter leur cerf-volant.



Il est déjà 20h et voici que déjà le soleil commence à descendre derrière l'horizon (et que la barbecue chauffe...)  : quelques-uns d'entre nous décident d'aller faire un dernier vol avant la nuit. J'ai paxé l'avion de Francesco (avec mon petit protégé Alexoom) et nous avons suivi un petit moment ce magnifique Jodel D119 de notre copain Mickaël (TaupeGun) qui rentrait déjà à St Rambert (hélas !). Tomdu31, venu en TB10, a dû rester à l'écart de nous tous car un problème radio lui est survenu pendant le vol (d'où le surnom que son avion ne commençait que maintenant à très bien porter : Yéménia Airlines).



Décollage de l'avion présidentiel pour le vol local du soir.



Yéménia Airlines au décollage.



Le Jodel D119 de Pobjwaf.



Quel bel avion !



On aime décidemment bien les couchers de soleil chez JA.



Sacré Thomas !



Yéménia Airlines : l'inscription va t'elle lui porter la poisse ??



Barbecue (avec du foi gras venu exprès du Sud Ouest), visionnage de vidéos, et c'est dans une ambiance de colonie de vacances que nous avons terminé la soirée (bataille d'anti-moustique (sic!), bruits... bizarres, intrusion de Personnes Non Identifiées dans notre dortoir ...).



Tout le monde met un peu la main à la pâte pour préparer les repas.



Repas du dimanche soir.



Olivier préposé au barbecue.



Le fois gras ramené du Sud-Ouest.



Et un peu de vin (consommé avec modération) pour accompagner ce bon repas.



Le lundi matin, après un réveil étalé sur une bonne partie de la matinée, nous avons commençé la journée par un quizz aéronautique concocté par notre vénéré Président : pas facile ! Avec Alexis (nous jouions par équipage), avons fini bon 3e.... en partant de la fin ! C'est que, il faut avouer, je suis une vraie quiche dans la reconnaissance d'aéronefs civils et militaires (ceci explique cela...).



Petit déj' le lundi matin.



Notre Pym-s national qui retourne faire quelques courses à Macon (merci à toi pym-s pour toute ton aide !).



Tous les JA concentrés pour le quizz.



Mince, je ne m'en rappelle plus !



Midi : repas à l'ombre sous les arbres, petite sieste, puis quelques avions partirent faire une ballade locale, sur une idée de nav de Francesco. Je suis parti à nouveau avec Alexoom dans mon Kilo Bravo sous une chaleur de plomb, mais nous avons facilement décollé de la courte piste de Feurs malgré nos seulement 120 "poneys" sous le capot. Alexis a piloté l'avion sur la plus grande partie de la ballade, alors que moi je me suis occupé de lui donner un petit cours de pilotage. Ensemble, nous sommes allés du coté de Ambert LFHT, une plateforme que je ne connaissais pas et que je désirai découvrir d'en haut.



Le repas du midi.



Repas à l'ombre.



Le monde à l'envers.



Préparation de la ballade locale du lundi.



L'avion d'Antoine (sélectionné au TAJP 2009 et qui fera le tour avec cet avion) au point d'arrêt pour la ballade locale du jour.



A bord du Kilo Bravo. En approche d'un lac artificiel.



La trace de notre ballade locale du lundi.



Mon Alexoom aux commandes.



Après une bonne heure de vol, nous sommes rentrés à Feurs car l'assemblée générale allait bientôt commencer. Pendant l'AG, nous avons discuté de choses et d'autres, nous avons voté et élude nouveaux membres au bureau (c'est d'ailleurs à cette occasion que j'allais encore prendre du gallon, car en plus de mes fonctions, de secretaire, je vais devenir (en plus) représentant Jeunes Ailes de la région Paris + IDF + Centre). Après autant d'activités intellectuelles, il fallait bien se décontracter, alors je suis parti filmer l'arrivée de notre Olivier D. national qui n'allait pas tarder à pointer son nez (il était rentré dimanche soir car travaillait le lundi, le voilà donc de retour lundi soir).



Voici Olivier qui arrive dans le C172 du Grand Lyon.





Le DR221 des Alcyons ! Le monde est petit ...



Assemblée générale.



Pour ce dernier repas du soir et pour fêter la réussite de ce magnifique week-end, le bureau de l'association offrira le gâteaux et le champagne à tous les membres. Comme la nuit précédente, la journée s'est terminée dans l'euphorie et la joie générale (courses de bottes de paille, tentes qui se retrouverons comme par hasard à des endroits inhabituels, batailles d'eau, d'anti-moustique, d'oreillers, etc ...).



Cinéma en plein air.



Tout le monde passionné par la projection de vidéos.



Paulette et Robert (le phacochère).



Repas du lundi soir.



Miam miam.



Olivier encore une fois aux commandes... du barbecue.



Oh le joli navion !



Il savent faire les choses en grand ces JA !



Olivier arrivera-t-il à sabrer le champagne ?



Célébration de ce beau week-end !



Romain au découpage des gâteaux.



Robert qui a un peu trop bu de champagne...



Pym-s appréciera de dormir sur un coussin de paille.



Alexoom, tu as l'air bien trempé... mais que s'est-il passé ?



Nous nous sommes réveillés le mardi matin sous les orages, ce qui n'augurait rien de bon pour le retour de certains dans leur région. Francesco a par exemple dû laisser son avion à Feurs et rentrer avec nous à Bron pour finalement prendre un train et rentrer chez lui. Olivier M. a également choisi le rail pour rentrer sur Paris. Enfin, Thomas (Yéménia Airlines) est rentré avec son avion sur Bron pour patienter quelques jours le temps que la météo s'améliore (hélas, 2 jours plus tard, son avion n'a pu repartir, cette fois pour cause de panne de batterie : Yéménia Airlines a encore frappé !).



Alexoom qui a envie de partir sans moi .



Les vélivoles (Mathieu et Pierre) sur le départ.



Thomas et Francesco, dans l'impossibilité météo de rentrer chez eux, font une halte à Bron.



Arrivée du Kilo-Bravo.



Lavage des avions après ce beau week-end chaud et ensoleillé (donc moustiqué) .



Comme bilan de mon premier JAssemblement, je peux dire avoir boucoup apprécié ces trois jours de fête. J'ai pu rencontrer des membres que je ne connaissais pas (des personnes fortes sympathiques !), j'ai pu voler et faire partager mes vols à mon petit protégé (Alexoom) et surtout, j'ai pu passer d'agréables moments avec tous les participants, à discuter de cette passion qui nous dévore. Un grand merci à toute l'équipe organisatrice (tous les membres du bureau), à tous ces jeunes qui sont venus des 4 coins de la France pour nous rejoindre (au risque, comme cela s'est passé cette année, de ne pas pouvoir rentrer chez eux avec leur tagazou) et à l'aérodrome de Feurs pour leur accueil. Vivement l'année prochaine !



Photo de l'ensemble des participants.



Aurélien


--------------------------------------------

Bonus : la vidéo de Pierre et Mathieu, les vélivoles !



Partager cet article

Repost 0

commentaires

Aurélien 02/09/2009 17:04

> Eleve-Pilote : quand je disais dans l'article que je suis une quiche pour reconnaître les avions, je n'ai pas menti ! C'est corrigé  !Aurélien

eleve-pilote (JA) 02/09/2009 15:49

j'adore t'on blog mais je me permet de te signaler une petite erreur le F-PIYT de st rambert est un jodel D119 et non D112 =) mais a pars sa je passe souvent sur ton blog que je trouve très bien faits ^^a bientôt peut-être ...

LJ35 14/08/2009 20:34

Très bon compte-rendu Yoyo, bravo ! :-)