Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Imagin-air
  • : Le blog d'un passionné d'aviation : récits de sa formation et de ses vols.
  • Contact

Jeunes Ailes


Membre du forum
11 novembre 2006 6 11 /11 /novembre /2006 10:10

L'aérodrome de Lyon-Bron (LFLY), sur lequel j'apprends à piloter, possède sans conteste une belle histoire. Je vous livre ici le fruit de mes recherches sur ce "petit aérodrome" qui voulait devenir "grand" !


En 1895, l'école aéronautique du 3ème arrondissement, créée par des passionnés des choses de l'air, voit le jour à Lyon.

Un maître et ses élèves au début des années 1900.



Mais c'est sous la municipalité d'Edouard Herriot que l'aviation est véritablement apparue à Lyon,  grâce à la création de l'aérodrome de la Poudrette à Villeurbanne en 1910. Malheureusement, cet aérodrome va être abandonné pour laisser place à la création d'un nouvel aérodrome à Bron. En 1911, une école de pilotes est créée sous l'impulsion du banquier Bouchet de Fareins.

 

L'Aéro-Club du Rhône et du Sud-Est existe encore aujourd'hui et est, de ce fait, le plus ancien de la plateforme actuelle. 



Affiche du meeting aérien en 1910

 


Dès 1912, l'armée, qui commençait à s'intéresser à l'aéroplane détache à l'école de Bron des officiers et des sous-officiers.


  

Carte de membre de l'Aéroclub du Rhône et du Sud-Est.


En 1913, des détachements d'aérostiers et des mécaniciens venant de Versailles, Privas et Épinal s'installent. Les hommes sont hébergés dans le fort de Bron.

 

L'ancêtre de nos fiches d'Aérodrome ?


  

Club d'aéromodélisme dans les années 40.


Pendant la guerre de 1914-1918, Bron devient aérodrome d'essais des prototypes destinés à l'armée et les constructeurs, repliés de Paris, développent les industries aéronautiques.


  

1927 - Cours de pilotage



En date du 24 février 1920, à la demande du service de la navigation aérienne, le ministre de l'Aéronautique prescrit l'acquisition de terrains à Chassieu en contigüe au terrain d'aviation de Bron en vue de la création d'une halte aérienne.


  

Avion de transport de passagers.



En juin 1924, un service aérien Lyon-Genève-Lausanne est mis en place par la société Suisse Aéro-Lausanne et fonctionne tout l'été. Le 25 mai 1926, la ligne aérienne Paris-Lyon-Marseille est inaugurée. En 1927 le mouvement annuel de l'aéroport de Bron s'élève à 2294 passagers et 13 tonnes de messageries ainsi que 2 tonnes de courrier postal.



 

Routes aériennes Paris-Lyon-Marseille et Lyon-Genève dans les années 20


En 1929, la Chambre de Commerce et d'Industrie de Lyon a été la première à obtenir la concession d'un service public. Le 14 décembre 1930, l'aérogare, de conception très moderne est inaugurée en grande pompe par les autorités nationales et régionales. A cette époque, l'aérogare est superbe et considérée comme "l'une des plus modernes du monde". L'aérogare de Bron devient le lieu de promenade des Lyonnais.


 

Les hangars en 1930 (existent encore aujourd'hui)


Elle va devenir entre les deux guerres une des plaques tournantes du trafic aérien. Les passagers peuvent aller à Paris, Londres, Bruxelles, Amsterdam, Strasbourg, Cologne, Berlin, Varsovie, en URSS, à Athènes, aux Indes, en Extrême Orient...


 

L'aérogare jusqu'en 1975.  Ce batiment a disparu depuis.



De 1942 à 1944, l'aéroport de Bron est occupé par l'armée Allemande. De novembre 1944 à mars 1945 des B26 - Maraudeurs des armées alliées effectuent des missions de bombardement sur l'Allemagne.

A partir de 1957, l'aérogare civil est totalement reconstruit. En 1959 d'importantes installations sont inaugurées. Une intense activité aérienne s'organise vers l'Afrique du Nord.

 


 

L'aérogare "vue du ciel".



En 1964, l'activité de l'aéroport de Bron se solde par 6383 départs et 6370 arrivés d'avions. 117769 passagers au départ et 127127 à l'arrivées.


 



Suite à la seconde guerre mondiale, l'Aéroport Lyon -Bron va connaître un second souffle, toujours sous l'impulsion de la CCIL. Les passagers sont de plus en plus nombreux chaque année, ce qui va conduire dans les années 60 la CCIL à envisager son transfert sur un autre site. Il n'est plus assez vaste pour accueillir les passagers, la décision du déplacement dans un endroit plus vaste et plus tranquille est prise en 1966.



Aéroport de Lyon-Bron en 1973 

 



Les activités commerciales régulières de Lyon Bron sont basculées vers Lyon Satolas en 1975 ( Lyon - Saint Exupéry depuis le 29/06/2000 ). Le domaine de l'aérogare est cédé progressivement à des entreprises du secteur privé.



Sources:

Partager cet article

Repost 0
Published by Aurélien - dans Divers
commenter cet article

commentaires