Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Imagin-air
  • : Le blog d'un passionné d'aviation : récits de sa formation et de ses vols.
  • Contact

Jeunes Ailes


Membre du forum
12 juin 2007 2 12 /06 /juin /2007 20:16
Cette année, du 26 Mai au 03 Juin avaient lieu les journées découvertes FFA sur nos aérodromes afin de promouvoir l'aviation de loisir. Evidemment, étant jeune membre du club, mon président d'aéroclub s'est occupé de mon bizutage en me demandant de « donner un peu de ma personne » pour ces journées, surtout après qu'il ait appris que je travaillais dans un laboratoire de Mécanique des Fluides (la branche de la Physique qui s'occupe, entre autres, de faire voler les avions).
 
Il a donc fallu que je me creuse les méninges pour proposer aux visiteurs quelques attractions susceptibles de les intéresser, en restant le plus pédagogique possible.
 
Voici donc un petit pot pourri de ce que j'ai pu montrer aux journées FFA :
 
  • Un joli poster : dans le monde de la Recherche, nous avons l'habitude de présenter notre travail sous la forme de posters. Or cette année, les 150 ans de l'Ecole qui accueille nos laboratoires ont été le prétexte d'ouvrir nos portes au public et ainsi montrer notre travail et nos installations aux visiteurs qui sont venus nous voir. Ce poster présente les 4 principales forces qui rentrent en compte pendant le vol d'un avion. Un grand merci à Juju et Isabelle Trébinjac pour la réalisation de ce magnifique poster.
      

     
  • Une applet Java : rien de mieux pour le visiteur de « bidouiller » tous les paramètres qui rentrent en compte dans la force de portance ! Vous pouvez télécharger l'applet sur le site de la NASA. Cliquez ci-dessous pour exécuter l'applet
     

     
  • Une vidéo digne des plus meilleurs réalisateurs de films ! C'est un court-métrage excellemment réalisé qui, en plus d'avoir une musique qui me fait planer, explique - sans entrer trop dans les détails - l'origine de la force de portance. Personnellement, j'adore cette vidéo didactique !
      
 
  •  J'ai également réalisé une petite expérience de coin de table (comme on dit chez nous) : j'ai fabriqué une aile en papier (à partir d'un véritable profil d'aile) avec un dispositif qui permet de la faire coulisser suivant la verticale. Un ventilateur placé devant simule grossièrement l'écoulement de l'air sur l'aile : l'aile est aspirée vers le haut ! En faisant varier la vitesse du ventilateur et l'angle d'incidence de l'air, l'aspiration est plus ou moins grande. Parlant, non ? Voici un vidéo de mon installation (53 Mo) :
     

     
  • La vidéo très connue de la fabrication de l'A380 condensée en 7 minutes : top départ !
     
 
  • Deux vidéos issues de X-Plane où l'on peut voir le vecteur portance d'une aile en temps réel : un grand merci à Sébastien Mazaré et à Claude Dabe pour la réalisation de ces 2 vidéos !

  • Un diaporama sur la visualisation expérimentale du phénomène de décrochage : patience ! je consacrerai bientôt un article complet sur le sujet avec de belles images !
     

     
     
Aurélien

Partager cet article

Repost 0
Published by Aurélien - dans Divers
commenter cet article

commentaires

Guilfro 21/08/2007 10:59

Merci pour cette explication imagée et convaincante!

Aurelien 20/08/2007 21:25

Hello Guillaume,
Hum, question plutôt difficile à répondre, je vais essayer de faire simple:
L\\\'air est un gaz. Un gaz est compressible (c\\\'est bien connu) sauf dans certaines conditions ( vitesse d\\\'écoulement nettement inférieure à 1 Mach) ce qui est le cas de l\\\'air qui s\\\'écoule autour de l\\\'aile d\\\'un avion subsonique. Donc dans le cas qui nous intéresse ici, l\\\'air est incompressible. Et c\\\'est justement celà qui explique la question que tu me poses : si les deux particules ne se rejoignaient pas au même moment, c\\\'est qu\\\'il y aurait une quantité d\\\'air (contenant l\\\'une de ces particules) qui s\\\'est accumulée quelque part, localement, sur l\\\'extrados ou l\\\'intrados. Or qui dit accumulation d\\\'air, dit aussi forcément compression (c\\\'est comme pour les voitures dans un bouchon sur l\\\'autoroute : si les voitures s\\\'accumulent dans un bouchon, elles sont plus proches que dans le cas d\\\'une circulation fluide, donc elles elles sont plus nombreuses sur une distance donnée). Or cette accumulation n\\\'est pas possible car l\\\'écoulement est par hypothèse incompressible.
Conclusion : elles se rejoignent au même moment au bord de fuite, sinon elles violent le principe d\\\'incompressibilité de l\\\'air.
Voili, voilà, j\\\'espère avoir été clair.
Aurélien 

Guilfro 18/08/2007 09:50

Salut Aurélien,
fascinant cet autre regard sur le vol, sa cause! Même si je saisis en gros le phénomène d'aspiration responsable en partie de la portance (différence de vitesse, et dépression au-dessus de l'aile), je me suis toujours demandé pourquoi deux particules se séparant au bord d'attaque de l'aile se rejoignaient au même instant au bord de fuite?
A bientôt,
Guillaume.