Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Imagin-air
  • : Le blog d'un passionné d'aviation : récits de sa formation et de ses vols.
  • Contact

Jeunes Ailes


Membre du forum
12 juillet 2007 4 12 /07 /juillet /2007 22:06
Acte I, scène 2 : on prend les mêmes, et l'histoire continue !
 
Le lieu : Lyon Bron + Villefranche Tarrare.
 
La date : samedi 30 Juin, 11h30Z
 
Les acteurs : la même équipe (Gérard, Sylvie et moi)
 
L'avion : 1 ... non 2 TB20 (oui môôôssieur) !
 
L'excuse : la célébrissime Susana qui vient nous rendre visite à Lyon.
 
 
 
 
 

Lyon - Villefranche : un saut de puce.

  
Le rendez-vous était pris depuis deux semaines : Susana et Véronique viennent de Paris pour venir voir les colibris Lyonnais ! Super !!! L'occasion était toute trouvée pour organiser un rascol. L'aérodrome de Villefranche Tarrare sera notre lieu de rencontre : il y a un très bon restaurant. Jean Pierre (dit JP jojo sur Pilotlist) nous y réserve une table pour que tous les colibris de la région puissent accueillir et passer un bon moment de convivialité avec les filles.
 
Malheureusement, la météo sur St-Cyr n'est pas aussi bonne que celle sur Lyon : le plafond ne dépasse pas les 500 ft alors que sur Lyon, nous avons un insolant CAVOK. Pour enfoncer le clou, la copilote de Susana ne se sentait pas au meilleur de sa forme. Les filles ne rejoindrons donc pas la capitale des Gaules aujourd'hui ! Dommage... Mais ne nous laissons pas abattre, nous allons quand même rascoler ! Le rascol Susana est reporté à une autre fois, elle nous l'a promis !
 
 
 
 
 

Un premier équipage part de Lyon Bron.

Notre premier TB20 (bleu)...

... et son poste de pilotage.

 
Gérard avait réservé un TB20, un avion tout bleu à train rentrant et pas d'hélice variable, pour nous changer des traditionnels Cessna et Robin. Pendant la prévol, nous laissons partir pour Villefranche un Rallye qui rascolera avec nous. A bord de cet avion, Bernard Daval (colibris Président de l'aéroclub RVI), Jean-Pierre Paralis (colibris dijono/lyonnais) accompagnés de leurs dames. Nous nous installons à bord, gérard s'apprête à démarrer puis... rien. Il ne se passe rien ! Malgré les sollicitations répétées du bouton du démarreur, l'hélice ne tourne pas d'un chouillat ! Mince ! Pas de bol ! Probablement la batterie ! Mais celà est sans compter sur l'extrême efficacité de Gérard qui repart chercher un autre avion, qui sera ... un autre TB20 (mais rouge celui-là) !
 
 
 
 
 

Le deuxième TB20 (rouge)...

... et son poste de pilotage. On joue au jeu des 7 erreurs ?

 

Le voyage pour Villefranche ne représente qu'un saut de puce pour un Lyonnais : 15 minutes de vol au grand max. Nous nous alignons sur la piste 34 de Lyon, nous obtenons notre clairance de décollage et Gérard enfonce les gaz : dès ce moment, nous restons littéralement scotchés sur notre siège ! Les 250 CV du TB20 nous arrachent du bitume. Le vario est là pour le confirmer : +1000ft/min en montée ! Du jamais vu !!! L'avion grimpe aux murs ! Une fois le train rentré, Gérard affûte les réglages de la puissance et de la pression d'admission de l'hélice : un avion à pas variable, c'est quand même un peu plus compliqué ...
 
 
 
 
 

+1000ft/min !

  
Au badin, nous affichons 120kt en croisière. Nous rejoignons Villefranche en moins de temps que pour le dire. Nous nous intégrons dans le circuit de piste, Gérard sort le train d'atterrissage, ajuste le pas de l'hélice et nous voilà déjà en finale. Une chose impressionnante : lorsque les volets sont sortis, le TB20 semble tomber comme une masse ! Le plan d'approche est alors très impressionnant !
 
 
 
 

Etape de base pour Villefranche-Tarrare.

 
 
Sur le tarmac de Villefranche, les colibris du Rallye partis (bien) avant nous nous attendaient depuis bien vingt bonnes minutes et sont surpris de nous voir arriver avec le TB20 rouge. Evidemment, ils n'hésitent pas à nous chambrer sur notre changement d'avion:
 
 
- " Bravo pour la peinture express ! Très efficace !"
 
 
 
 
 

 
 
Le repas au restaurant de Villefranche sera très convivial : pendant le repas, nous faisons connaissance avec tous les autres colibris (nous étions une bonne vingtaine au total) et nous parlons aéro tout au long du repas (ragots de nos plateformes entre autres). Avant le dessert, des personnes étrangères au rascol nous demandent s'ils peuvent photographier nos tagazous. Nous étions loin d'imaginer qu'il s'agissait d'un club entier de passionnés d'automobiles qui voulaient photographier leur bolide devant nos bétaillères ! Nous sortons du restaurant et nous voyons pas moins de 11 cabriolets s'exposer devant nos tagazous ! Le photographe a même gagné un tour en hélico pour pouvoir photographier depuis les airs cette exposition (à ciel ouvert). Joli spectacle !
 
 
 
 
 

Ouuahhhh ! Qu'est-ce qu'elles brillent !

Un p'tit tour en hélico pour le photographe.

 
Nous ne sommes pas rentrés trop tard sur Lyon, Gérard avait un baptême dans l'après-midi (une mamie qui voulait s'envoyer en l'air ;-) !). C'est Sylvie qui a eu la chance d'être le "copi" dans le TB20 pour cette branche. Comme à l'aller, le nav dure à peine 20 minutes, intégrations comprises.
 
 
 
 

Retour sur Lyon, avec vue sur le "crayon".

 
C'était notre baptême de TB20 et une fois encore, nous étions ravis de cette nouvelle expérience de vol. 
 
Merci Gérard!
 
Aurélien

Partager cet article

Repost 0
Published by Aurélien - dans Rascols
commenter cet article

commentaires