Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Imagin-air
  • : Le blog d'un passionné d'aviation : récits de sa formation et de ses vols.
  • Contact

Jeunes Ailes


Membre du forum
17 juillet 2007 2 17 /07 /juillet /2007 21:50

Ce qui est génial lorsqu'on travaille dans un laboratoire peuplé de chercheurs qui consacrent toute leur science (infuse) à un certain domaine de l'aéronautique, c'est que lorsque vous voulez inviter l'un deux à partager un vol en votre compagnie, vous parlez en fait à un public conquis d'avance ! Aucun ne refuse ! C'est même tout juste s'ils ne s'invitent pas d'eux même ! (Mais non, je blague, mais c'est l'idée...)

 

Le vol du jour.

 

J'ai donc invité pour la première fois une collègue de mon labo, Antoine, doctorant comme moi, mais qui travaille quant-à lui sur la partie "compresseur" des turboréacteurs d'avions (la partie 'avant' des réacteurs si vous préférez, la partie contenant les aubes en rotation lorsqu'on regarde le moteur depuis l'avant de l'appareil).

 

Notre tagazou.

 

Antoine habite à Macon, au nord de Lyon. Ceci a été un argument pour organiser un petit vol local dans cette direction. Un mercredi soir, à la sortie du boulot, j'ai donc reservé Fox - Victor Fox, DR400 de son Etat, pour ce vol local. Ce vol sera (presque) son baptême car la précédente fois où il est monté dans un avion de loisir, il n'avait pas vraiment apprécié son vol du fait du pilote qui a voulu lui en faire voir des vertes et des pas mûres (traduire par là piloter à la Top Gun) : il n'a vraiment pas apprécié. J'ai donc la dure tâche de lui rendre ce vol aussi agréable que possible.

Depuis le début (la prévol), j'essaye de tout lui expliquer : le rôle des gouvernes de l'avion, je lui présente le sacro-saint "pitot" (accessoire présent en nombres d'exemplaires dans notre labo à Ecully, c'est tout juste si certains chercheurs n'en n'ont pas un greffé à la place des mains). Là où je pense avoir bluffé Antoine, c'est lorsque je lui présente "l'avertisseur de décrochage" : il ne s'attendait pas à voir un bête interrupteur sur l'aile ! Après seulement 1 seconde de reflexion, le principe de fonctionnement d'un tel dispositif lui semblait tout a fait évident et judicieux lorsqu'on connaît exactement l'origine et le principe du décrochage en mécanique des fluides.

 

Le nord de Lyon : au premier plan la saône, à gauche le rhône et au loin le confluent.

 

Nous décollons vers 18h30. Le vent est calme et la visi excellente. Je mets Antoine à contribution en lui demandant de repérer les traffics opposés dont la tour de Bron me faisait écho : il accomplit cette tâche avec merveille. Une fois libéré de Bron-TWR, nous commençons à longer la saône d'un rythme de sénateur.

Comme Antoine connaît bien la région entre Lyon et Macon, j'essaye avec une carte en main de mettre un nom sur les villages que nous survolons. Ainsi, il peut découvrir les environs qu'il connaît si bien, mais vus d'en haut cette fois.

 

Le Village d'Antoine au milieu des vignes (nous sommes en Bourgogne).

    

Après 20 min de vol, nous arrivons enfin sur Macon. L'agent AFIS n'est pas là et aucun traffic ne s'annonce dans les environs (la radio est obligatoire pour cet aérodrôme). Nous aurons donc tout le loisir de faire notre job : trouver la maison d'Antoine. Ce sera chose facile, car les repères au sol sont nombreux : ront-points, champs, ligne de TGV, gare, etc... Pendant qu'Antoine shoot "à donf" sa maison, je reste concentré sur mon pilotage et la sécurité de mon avion et de mon passager : c'est essentiel !

  

Trouvée !

 

Après avoir photographié sa maison sous toutes les coutures, je décide de rentrer, car en cet été pourri la météo change vite et j'avais un peu peur de rencontrer de mauvaises conditions. Il n'en a rien été, c'est même un magnifique soleil qui nous attendait au retour sur Bron ! Nous avons bouclé notre aller/retour sur Bron en exactement 1 h et 03  minutes. C'était un très beau vol !

 

Retour sur Lyon : ici le rhône.

Léti pas jolie ma piste à LFLY ?

  

Pour terminer ce post, je vais inaugurer dans ce blog le "petit mot de mon(mes) passager(s)". Voici le commentaire d'Antoine sur ce très sympathique vol :

"Après un décollage tout en douceur, ce fut la découverte de Lyon, vue du ciel c'est superbe! Direction le nord pour remonter la Saône et faire un petit tour au dessus ma maison, en périphérie de Mâcon. Ce n'est pas forcément évident de se repérer depuis le ciel, j'ai mis quelques minutes pour la localiser. On a fait un  petit tour inclinés à 30°, (c'est vraiment impressionant !) pour quelques photos, puis on est repartis sur Lyon. En chemin, j'ai pris le manche pour une leçon express de pilotage! :-D Il faudra que je me familiarise avec la planche de bord... Mais quelle excellente sensation de légerté et de liberté que de voler! C'est différent de la plongée et du saut en parachute, mais tout aussi euphorisant. Ce deuxième baptème de l'air s'est terminé par un atterrissage réussi et pas trop brusque (j'ai apprécié!). Un grand merci Aurélien pour cette chouette ballade aérienne initiatique. C'était bon de prendre de la hauteur et d'oublier un temps tout le "terrestre".  Antoine.

  

Les Experts : Ecully.

 

  

Aurélien (LMFA la semaine et LFLY le week-end)

Partager cet article

Repost 0
Published by Aurélien - dans Navs locales
commenter cet article

commentaires

Aurélien 22/07/2007 23:09

> Patrice : Tout à fait Pat ! Mais c'est  plus rigolo de chercher. Le GPS c'est de la triche ! ;-)

pat 22/07/2007 21:24

Sympathique vol!Moi j'ai hâte de m'y remettre, mardi :-)Et pour pouvoir mettre un nom sans difficulté sur les villages, rien ne vaut un GPS moving map ;-)