Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Imagin-air
  • : Le blog d'un passionné d'aviation : récits de sa formation et de ses vols.
  • Contact

Jeunes Ailes


Membre du forum
24 septembre 2007 1 24 /09 /septembre /2007 20:21

La nav du jour : lunch à Romans s/. Isère en PA28 Glass Cockpit.

  

Celà a commencé comme d'habitude, sur le tarmac de l'aérodrôme de Bron. Je revenais d'un tour de Lyon avec un copain pour qui c'était son baptême de l'air. A la descente de l'avion, je reconnais Gérard D., qui s'apprête à partir voler,  et avec  qui j'ai tant de fois rascolé (voir par exemple Une nav dans le vent, 3 Hiboux sous la lune, Rascol Susana...sans Susana). C'est alors que Gérard me propose de partager ce vol ... dans le PA28 Glass-cockpit de son club : c'est une proposition qui ne se refuse pas !

  

Le high tech !

 

Nous embarquons dans l'avion (pas facile de rentrer dans un PA28 !). Je laisse mon copain passer devant pour qu'il puisse profiter du spectacle (à l'intérieur comme à l'extérieur). Comme je m'y attendais, le tableau de bord est très dépouillé puisque toutes les infos se retrouvent sur deux immenses écrans : sur l'un les instruments de vol, sur l'autre les paramètres moteurs et le GPS. Gérard démarre l'avion et très vite nous décollons de la piste 34 de Bron. Nous mettons le cap vers Romans-sur-Isère, mon copain Bruno (pour qui c'était le baptême de l'air) prend les commandes du F-GRLA :

  

Premières minutes de pilotage pour Bruno.

  

Nous passons les éoliennes de St Rambert :

  

Les éoliennes de St Rambert.

  

Puis nous voilà illico en finale à Romans (LFHE) :

  

Au second plan, les portes de l'Ardêche.

  

Il y a tout un tas de belles machines à Romans : un autogyre,

  

Remarquez qu'il n'y a aucun lien mécanique entre le rotor et le moteur. Téléchargez la vidéo du décollage(7.5Mo).

 

des planeurs aussi (il faisait un beau soleil et nous sommes aux portes du Vercors).

  

Une journée où toutes les conditions météo sont réunies pour du vol à voile.

  

Nous avons déjeuné au restaurant de l'aérodrôme, fort sympathique ma foi ! Après nous être bien restaurés, nous reprenons l'avion pour rentrer sur Bron et faire quelques exercices de mania pendant le trajet.

  

Le PA28 F-GRLA.

Exercice de panne moteur.

  

Pendant le trajet du retour, nous rattrapons le Rallye F-GBSV que nous nous empressons de doubler forts de nos 160 CV (et lui 'seulement' 110 CV ;-) ).

  

Interception du Rallye F-GBSV.

  

Bref... c'était encore un très beau rascol ! Merci Gérard !

Aurélien

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Aurélien - dans Geek
commenter cet article

commentaires

pat 25/09/2007 16:33

C\\\'est bien un flexible débrayable.La plupart des autogyres que j\\\'ai vu en ont mais certains s\\\'en passent. Le rotor est alors lancé à la main juste avant le décollage.D\\\'ailleurs tout ceci est bien expliqué dans l\\\'article de wikipédia.

Aurélien 25/09/2007 10:18

A tous mes lecteurs,J'ai rajouté une vidéo du décollage de l'autogyre (voir légende de la photo).Aurélien

Aurélien 25/09/2007 09:57

Salut Pat,Oui, tout à fait, mais n'est-ce pas seulement une prise d'air au niveau de l'hélice propulsive et qui amène de l'air seulement pour initier la rotation du rotor ? Est-ce que ce n'est pas un artifice seulement pour avoir des distances de décollage plus courtes ? En tout cas, je pense qu'il peut totalement s'en passer. C'est d'ailleurs ce qui est écrit dans Wikipédia.Aurélien

pat 25/09/2007 08:54

Il y a un lien mécanique entre le rotot d'un autogyre et son moteur.C'est un flexible débrayable qui sert à lancer le rotor au sol.On le voit d'ailleurs bien sur la photo :-)