Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Imagin-air
  • : Le blog d'un passionné d'aviation : récits de sa formation et de ses vols.
  • Contact

Jeunes Ailes

Membre de l'association
3 novembre 2018 6 03 /11 /novembre /2018 22:58

Cet été, mon club avait organisé une sortie à destination de Royan, et à laquelle j'ai pris beaucoup de plaisir à participer. Au programme : départ de Lyon-Bron (LFLY), posé à Aurillac (LFLW) pour changer de pilote et refaire les pleins, redécollage pour Royan (LFCY), et retour sur Lyon en faisant une nouvelle halte cette fois à Montluçon (LFBK).

  

Pour ma part, j'ai été aux commandes de la branche Aurillac->Royan, à bord du tout nouveau DR401 arrivé au club quelques semaines plus tôt. Un bien bel avion qui sent le neuf !

  

Une fois à Royan, nous nous sommes bien restaurés, avons pu faire une visite en profondeur du terrain (surtout de ses hangars), et avons pu nous rendre compte de toutes les activités du terrain (parachustisme, activité hélico et ULM, etc...)

  

Une bien belle journée comme je les aime !

 

 

 

Préparation au départ à Lyon.

 

 

Cockpit de notre DR401.

 

 

Je ne sais plus le nom de ce petit village...

 

 

Le fameux viaduc de Garabit, sur la route entre Lyon et Aurillac.

 

 

En dernier virage pour Aurillac.

 

 

Un Cap 10 s'apprête à décoller d'Aurillac pendant que nous refuelons.

 

 

Le F-YO part en premier.

 

 

Au dessus des nuages, entre Aurillac et Royan.

 

 

Au dessus des nuages, entre Aurillac et Royan.

 

 

Parking au pied de la tour de Royan.

 

 

Un hélico (jamais vu).

 

 

A table !

 

 

Activité parachutisme à Royan.

 

 

Du monde à Royan !

 

 

Un nuellème :-)

 

 

Visite approfondie d'un VL3 (soit disant l'ULM le plus rapide du monde).

 

 

Montée initiale à Royan.

 

 

Décollage de Royan pour un petit tour sur le littoral.

 

 

La plage de Royan.

 

 

A l'approche du célèbre phare de Cordouan.

 

 

Phare de Cordouan (le premier à avoir une lentille "longue portée", dite "de Fresnel")

 

 

Un autre joli phare.

 

 

 

 

 

Le Fort Boyard au loin !

 

 

A l'approche du Fort Boyard. Père Fourras, me voilà !

 

 

A portée du plus célèbre fort de France...

 

 

Encore un joli phare.

 

 

Le YO à Montluçon.

 

 

Magnifique vue du Puy de Dôme et de Clermont-Ferrand.

 

 

Puy de Dôme.

 

 

Les deux avions n'étaient jamais loin l'un de l'autre.

 

 

Trace du jour.

 

 

Aurélien

Partager cet article

Repost0
24 juillet 2018 2 24 /07 /juillet /2018 20:40

Mon club parisien (l'AC Tissandier) a l'intention d'acheter un nouvel aéronef biplace, encore en phase de pré-production : le Sonaca 200. A vrai dire, le club a même passé une pré-commande, c'est dire si les discussions sont avancées !

Sonaca n'est pas qu'un constructeur d'avions légers : ils ne font que débuter dans ce domaine. Historiquement, Sonaca Aircraft Group fabrique depuis plusieurs décennies des pièces pour l'industrie aéronautique (bords d'attaque, pièces de cockpits). L'achat de notre petit biplace était donc l'occasion rêvée d'organiser une "visite-club" sur le terrain de Charleroi (EBCI) en Belgique, là où se trouve justement l'usine de la Sonaca.

C'est donc en septembre dernier que le club a organisé cette sortie "hors frontières" : une bonne occasion d'aller se confronter au fameux "anglais aéro".

A cette époque, n'étant pas encore lâché sur les avions du club, je n'ai participé à la sortie qu'en tant que pax. Mais ce n'est pas grave : ce fut l'occasion d'apprendre l'utilisation du DR400-135 Ecoflyer, avec ses caractéristiques si particulières (Moteur TurboDiesel, Jet A1, FADEC, ....).

Le départ vers Charleroi ne s'est pas fait, comme bien souvent, en temps et en heure : une météo très moyenne nous a contraint à retravailler notre navigation, notamment en direction de Valenciennes où le ciel était beaucoup plus dégagé.

Le vol s'est très bien déroulé jusqu'à Valenciennes et j'ai pu apprécier les qualités de l'avion : puissance, taux de montée, etc... Arrivés à Valenciennes, certains de nos camarades (nous étions 3 avions) ont refuellé, puis une éclaircie nous a permis de redécoller direction Charleroi. L'arrivée sur Charleroi a été très .... "sport" car le trafic sur le terrain (principalement trafic commercial) était ENORME : difficile de trouver un slot pour nous poser (Charleroi est bien sûr un terrain contrôlé).

Nous avons très bien été accueillis par la Sonaca : son représentant a vraiment été très sympathique avec nous : la visite de l'usine a été très intéressante (photos interdites malheureusement) puisque nous avons posé toutes les questions que nous voulions et nous avons pu visiter les moindres recoins du site de production (de bords d'attaque).

Le retour sur Saint-Cyr s'est fait sous un soleil radieux, sans aucune difficulté, et d'une traite. Une bien belle journée !

 

METAR de Charleroi.

 

 

Ca réfléchit beaucoup sur la stratégie à adopter au départ de St-Cyr (LFPZ).

 

 

Notre avion : DR400-135 Ecoflyer.

 

 

On passe les Mureaux.

 

 

Eoliennes dans le brouillard.

 

 

Au dessus des nuages, déroutement pour Valenciennes.

 

 

Cockpit du DR400 Ecoflyer.

 

 

En vue de Valenciennes.

 

 

Finale à Valenciennes.

 

 

Notre avion à Valenciennes.

 

 

Sur le tarmac de Charleroi (EBCI).

 

 

Nos avions parkés en rangs d'onions à Charleroi.

 

 

Tous les participants à la sortie !

 

 

Jolis camions.

 

 

Cherleroi est une grosse destination de Ryanair.

 

 

A l'accueil de l'usine, présentoir avec l'une des pièces fabriquées.

 

 

Sonaca fabrique les bords d'attaque de toute la famille Airbus (et bien plus encore !).

 

 

Photo des ateliers de la Sonaca (trouvée sur le net).

 

 

Nos 3 avions au point d'arrêt à Charleroi.

 

 

Charleroi vu d'en haut.

 

 

Sur le retour.

 

 

 

 

Aérodrome de Péronne (LFAG).

 

 

Paris au loin.

 

 

On arrive bientôt sur St-Cyr.

 

 

Finale 29L à St-Cyr.

 

 

Trace du jour.

 

 

Aurélien

Partager cet article

Repost0