Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Imagin-air
  • : Le blog d'un passionné d'aviation : récits de sa formation et de ses vols.
  • Contact

Jeunes Ailes


Membre du forum
14 août 2015 5 14 /08 /août /2015 16:22

Grand amateur du célèbre meeting aérien de la Ferté Alais en France (qui - il faut le dire - est toujours grandiose), j'avais aussi beaucoup entendu parler d'un autre célèbre meeting, mais en Angleterre : Duxford Flying Legends. Alors, lorsque j'ai su qu'un petit groupe de copains étaient en train d'organiser une expédition chez nos voisins les rosebeefs, je n'ai pas hésité : il fallait que j'y aille aussi !

 

Et je peux vous dire que je n'ai pas regreté ce petit week-end : au meeting de Duxford, il n'y a uniquement que des avions de guerre (contrairement à la Ferté où c'est beaucoup plus éclectique), et pas des moindres : Spitfire, P51, B17, etc...... en pagaille !

 

Sur le lieu du meeting, on peut également visiter les musées du site, avec une très très belle exposition d'avions de toutes tailles (jusqu'aux plus gros et à réacteurs) et j'ai pu même voir et toucher le premier Concorde (le modèle expérimental) avec le fonctionnement de son nez (mise en fonction exceptionnelle pour le meeting).

 

Cerise sur le gâteau, nous avons décidé ma fine équipe et moi de dîner à Cambridge dans un très célèbre bar/restaurant, The Eagle (l'aigle, ndlr.), connu pour être le refuge des pilotes de la Royal Air Force pendant la 2nde guerre mondiale, ainsi que le lieu où les célèbres physiciens Crick & Watson eurent révélé pour la première fois l'existence et la structure de l'ADN !

 

 

Le tarmac de Duxford.

 

 

Curtiss P36C.

 

 

P51 Mustang.

 

 

P51 Mustang.

 

 

Messerdchmidt BF109.

 

 

Messerdchmidt BF109.

 

 

Hawker Nimrod.

 

 

DH 89 Dragon Rapide (pas si rapide ...)

 

 

Bristol Blenheim.

 

 

Spitfire (Mk1 ?)

 

 

Spitfires à gogo.

 

 

Bristol Blenheim.

 

 

Spitfire.

 

 

MS406.

 

 

Grumman Wildcat.

 

 

Grumman TBM Avenger.

 

 

Le célèbre P38 Lightning.

 

 

B25 Mitchell.

 

 

B17 Flying Fortress.

 

 

B17 Flying Fortress.

 

 

B29.

 

 

2 Spitfires au décollage.

 

 

2 fois 4 Spitfires = 8 Spîtfires .

 

 

B17 et P51. 

 

 

Blenheim.

 

 

B25.

 

 

DC3.

 

 

Balbo.

 

 

Cambridge.

 

 

Cambridge.

 

 

The Eagle.

 

 

La terrasse du Eagle.

 

 

Au Eagle.

 

 

2 frenchies avec toutes leurs dents (plus pour très longtemps ;-))

 

 

B17 + DC3 + B25 + SR71.

 

 

Concorde (mais dois-je vraiment le présenter ?)

 

 

Tout plein d'avions que je ne connais pas...

 

 

Cockpit de Concorde.

 

 

Réacteurs "Olympus" de Concorde. 

 

 

Train principal de Concorde.

 

 

Fish & ships pour tout le monde.

 

 

Spitfire.

 

 

Spitfires (le 2e jour)

 

 

Cordair.

 

 

B16 (heu pardon, B17 hein, j'ai fourché).

 

 

DB17 + P51.

 

 

Sea Fury.

 

Bref, ce fut un super week-end ! Je recommande vivement à les fanas aéronautiques qui le peuvent d'aller au moins une fois dans leur vie voir ce meeting !

Aurélien

 

 

Repost 0
Published by Yoyo - dans Divers
commenter cet article
26 février 2015 4 26 /02 /février /2015 12:35

C'était la semaine dernière, à Lyon-Bron. D'après le contrôleur, c'est un couple de renards qui s'est installé récemment sur l'aérodrome.

 

C'est qui est dingue, c'est que les deux seules fois de ma vie où j'ai vu des renards, c'était à LFPZ (St Cyr) et donc ici à LFLY (Lyon-Bron). Nos aérodromes sont-ils des nids à "Fox qui trottent" ? 


 

Pas farouche, le "fox" !


 

Il repart tranquillou !


 

Aurélien

Repost 0
Published by Yoyo - dans Divers
commenter cet article
16 avril 2014 3 16 /04 /avril /2014 20:55

Ugo

 

Son tout premier vol remontait à 2006, alors qu'il n'avait que 13 ans... Puis vint le BIA et le BB dès 15 ans. En 2012 (19 ans), il décroche fingers in the nose son PPL (avant même son permis de conduire ?). Aujourd'hui (20 ans), il vient de terminer sa formation ATPL + CPL + IR + ME et n'attend plus que les commandes d'un avion de transport pour réaliser le rêve de sa vie.

Ugo, je te félicite pour ce parcours extraordinaire et cette ascension fulgureuse. Je sais que tu es vraiment habité par l'aviation et le métier de pilote, alors j'espère de tout coeur que tes projets professionnels pourront rapidement se réaliser (et accessoirement que tu puisses m'inviter sur le Jumpseat de l'un de tes belles machines) .

Bonne continuation toi !

Aurélien

Repost 0
Published by - dans Divers
commenter cet article
24 décembre 2012 1 24 /12 /décembre /2012 22:03
J'ai de la chance : mes amis ont toujours une petite attention pour moi lorsque je rentre pour les vacances .
  
   
Cliquez sur l'image pour l'agrandir.

 

 

 

Aurélien

Repost 0
Published by - dans Divers
commenter cet article
30 décembre 2011 5 30 /12 /décembre /2011 21:35
 



Bonjour à tous,

 

Comme à chaque fin d'année, il est d'usage de jeter un coup d'oeil dans le rétroviseur et de faire un bilan sur l'année qui s'achève.

 

- Les points mémorables de 2011 :

 

J'ai encore fait de très beaux vols cette année : il y a d'abord eu le vol de printemps à Aurillac, qui est une plateforme magnifique au milieu du Cantal (avec son restaurant... hummmmm, je le recommande !), avec une nav pas moins extraordinaire pour y aller. Il y a aussi eu le Bourget 2011 des Jeunes Ailes, troisième et dernière édition puisque Dugny a maintenant fermé, qui nous a fait voyager dans l'Est Parisien et utiliser une nouvelle voie pour rentrer de la classe A pour rejoindre le Musée de l'Air et de l'Espace. Ensuite, il y a eu la très belle Ugo's Flying Week (dont je n'ai pas encore parlé mais dont vous pouvez voir en avant première le contenu sur le blog d'Ugo). Enfin, il y a eu le JAssemblement des Jeunes Ailes qui m'a emmené, entre autres, au dessus du Fort Boyard (un rêve enfin devenu réalité). Et puis il y a tous ces petits vols, simples, courts, mais tellement enrichissants. 

 

 

 

Le vol de printemps "Nord" 2011 à Aurillac.



Le F-VF au Versoud pendant la Ugo's Flying Week.



Depuis le temps que je rêvais de survoler le Fort Boyard !



 

- Les points décevants :

 

Le nombre d'heures de vol : un peu plus de 22h seulement (la plus mauvaise année depuis que je vole...). A cela plusieurs raisons : l'équipe Jeunes Ailes a été profondemment marquée par la disparition en vol de l'un des leurs, ce qui m'a, à titre personnel, beaucoup marqué. JulienR, l'un de mes grands compagnons de vol et ami de la disparue, a alors carrément décidé de mettre en "stanby" le pilotage... Avec Olivier (mon autre accompagnateur régulier) parti aux USA pour ses études, cela ne m'a pas incité non plus à prendre l'air. Alors vous me direz "vole tout seul !" mais non, en fait, je n'aime pas voler seul...

 

Autre point décevant : ce blog. Je sais bien que je n'ai pas une belle plume ; bien d'autres bloggeurs font 10 000 fois mieux que moi. J'aimerais aussi faire des vidéos, mais mon ordinateur est une antiquité.  De belles photos ? Mon petit appareil photo compact limite un peu ma créativité... Le temps de faire de nombreux articles ? C'est difficile par ma profession me donne beaucoup à faire à la maison. J'ai donc bien peur, hélas, que ce blog meurt à petits feux. On verra bien l'année prochaine . En tous cas, ma passion pour l'aéronautique reste intacte.


Alors, que me souhaiter pour 2012 ? Et bien j'espère au moins faire une vingtaine d'heures, en espérant que la motivation me fera reprendre les commandes d'un avion (mon rêve, toujours dans les cartons, serait de faire un FarWest, mais bon là aussi il est hors de question de partir seul ...).

 

Heureusement, je me suis déjà réinscrit dans mes aéroclubs pour 2012, c'est un bon début, non  ?

 

Meilleurs voeux à tous, chers lecteurs (je sais qu'il y en reste bien 2 ou 3 ).


Aurélien

Repost 0
Published by - dans Divers
commenter cet article
27 décembre 2011 2 27 /12 /décembre /2011 18:35

Tout d'abord, je m'excuse de ce silence assourdissant de plusieurs mois, j'y reviendrai probablement dans un prochain article. Ensuite, je voudrais souhaiter à tous les lecteurs de mon blog de très bonnes fêtes de fin d'année !



L'un des événements qui marquera particulièrement l'année 2011 à l'Aéroclub du Grand Lyon, c'est la vente de notre Tecnam P2002, mon cher "Golf Lima". Et oui, le club a décidé de s'en séparer après quelques années de bons et loyaux services et surtout, après d'extraordinaires souvenirs pour moi.



Je me rappelle en effet mon lâcher dessus, en février 2008, où j'ai appris à connaitre ce bel avion, sa façon atypique de faire sa prévol (son "rot" notamment...). Puis je me rappelle l'un de mes plus beaux voyages, une quasi traversée de la France à son bord avec Olivier pour aller en Bretagne. il y a eu aussi mon premier "vol Mont-Blanc" tellement extraordinaire. Et puis il y a toutes ses petites ballades locales, comme les toutes dernières faites cet été avec Ugo (j'y reviendrai aussi) et Olivier.



Golf Lima à Ouessant.



Golf Lima en route vers Mende.



Golf Lima les roues dans l'herbe à Feurs.



Golf Lima en route vers le Mont-Blanc.



Mais voilà, notre P2002 volait apparemment trop peu dans ce club (alors qu'il vole beaucoup dans mon club parisien, allez comprendre...) et parce que, selon le bureau du club, nous n'avons pas encore suffisamment de recul sur son comportement mécanique...



Bon vol à toi, Golf Lima ! Tu feras certainement le bonheur d'autres pilotaillons !



Aurélien

 

P.S. : c'est dingue comme on peut s'attacher à un avion...

Repost 0
Published by - dans Divers
commenter cet article
27 décembre 2009 7 27 /12 /décembre /2009 10:18

Samedi 19 décembre : depuis 48h, il neige sur la région Rhône-Alpes, et l'aéroport de Bron (LFLY) se couvre d'un beau manteau blanc. Deux jours plus tard, avec le redoux, il n'y avait déjà plus rien...



LFLY sous la neige.


Aurélien

Repost 0
Published by - dans Divers
commenter cet article
10 décembre 2009 4 10 /12 /décembre /2009 23:47
L'affiche de l'exposition.


Si je ne vous ai pas parlé plus tôt de cette exposition (qui s'est déroulée cet été au Musée des Arts et Métiers, à Paris), c'est parce que j'étais à la bourre je ne voulais pas dévoiler tous les secrets de l'expo avant que celle-ci ne se termine (cela aurait pu être dommageable au musée).



L'avion de l'exploit, le "Blériot XI" : c'est l'avion original qui a fait la traversée de la Manche, et qui a été cédé au musée par Blériot lui-même.


Cette exposition temporaire a été mise en place pour fêter le centenaire de la traversée de la Manche par Louis Blériot en 1909 : c'est en effet cet ingénieur et aéronaute français qui a, pour la première fois, traversé une mer à bord de son avion, le Blériot XI. En plus d'accueillir de façon permanente l'aéronef de l'exploit, le conservatoire des Arts-et-Métiers nous avait rassemblé de nombreux documents (photos d'époque et vidéos retraçant l'épopée de la conquête du ciel par les inventeurs) et avait même installé un simulateur de vol pour pouvoir revivre de façon virtuelle cet incroyable vol.



Bien que l'exposition soit aujourd'hui terminée, on peut toujours y découvrir des prototypes d'aéronefs qui ont fait l'histoire de l'aviation, comme l'aéroplane de Clément Ader (baptisé "Avion 3"), un véritable et rarissime Bréguet "Type I" ou encore le "REP 1" de Robert Esnault-Pelterie. Alors, si vous ne savez pas quoi faire (un jour où vous ne pouvez pas voler) .... allez au musée !  



L'aéroplane "Type 3" de Clément Ader, 1897.


Le "REP 1" de Robert Esnault-Pelterie, 1906.


Le Blériot XI de 1909 : cela fait 100 ans qu'il trône dans le musée. 


Bréguet "type RU1" n°40 de 1911.


La maquette (échelle réduite) du gyroplane Breguet-Richet n° 1, 1907.


Aurélien

Repost 0
Published by - dans Divers
commenter cet article
24 novembre 2009 2 24 /11 /novembre /2009 21:46

Un jour en rentrant de nav, j'ai été recruté par ma (très) gentille secrétaire du club pour une activé peu banale : coller les logos autocollants du club (Les Alcyons) sur tous les avions ! J'ai déjà bien quelques heures de double en collage de tapisserie mais là, coller en solo des autocollants sur des avions, cela va être un lâché inattendu ! La tâche s'est finalement révélée longue mais facile, alors si d'autres pilotes veulent eux-aussi passer leur brevet de marouflage, voici comment procéder :



1. Décoller le film transparent de son support.




2. Après avoir lavé la surface de l'avion, pré-positionner l'autocollant pour évaluer le meilleur emplacement.




3. Appliquer l'autocollant en commençant par un coté (ne surtout pas débuter par le centre), et l'appliquer progressivement jusqu'au côté opposé. Chasser les éventuelles bulles d'air avec un chiffon en balayant celles-ci du centre vers l'extérieur de l'autocollant (= opération de marouflage).




4. Retirer enfin le film externe.




5. Prendre du recul et savourer le travail accompli.




Bon, ce n'est pas tout, mais j'ai encore 25 autocollants à coller (13 avions et 2 autocollants par avion) ...




Aurélien

Repost 0
Published by - dans Divers
commenter cet article
30 janvier 2009 5 30 /01 /janvier /2009 23:38

Et bien voilà, j'ai mis un peu de temps à le faire, mais c'est fait : je suis inscrit dans un aéroclub de la région parisienne ! L'heureux élu est le très célèbre aéroclub des Alcyons, situé sur le terrain de St-Cyr-l'Ecole (près de Versailles).



Ecusson des Alcyons


Le club possède une flotte de 13 avions, dont 2 Tecnam P2002JF et 3 DR221. C'est essentiellement pour ces deux aéronefs que je me suis inscrit dans le club, bien décidé à utiliser un avion que je connais bien (le Tecnam) et par l'envie de me mettre au train classique (le DR221).


La piste de l'aérodrome est en herbe, de 800m environ, ce qui m'incitera davantage à controler mes distances d'atterrissage. Le terrain est contrôlé (ça, j'ai l'habitude), avec deux pistes parallèles (ça, je n'ai pas l'habitude) et sa configuration géographique m'obligera à bien respecter les altitudes (classe A à 1500ft QNH) et à ne pas pénétrer les nombreuses zones interdites environnantes (Versailles, château présidentiel de la Lanterne).


Le jour où je suis allé m'inscrire, le club organisait sa galette des rois, et on m'a gentiment invité à y participer. A cette occasion, j'ai pu faire quelques connaissances, pu prendre quelques idées de navs dans les alentours, et rencontrer mon futur instructeur, Daniel. Vivement les premiers vols !



Le terrain de St Cyr l'Ecole, ici enneigé (et donc fermé...)


L'ambiance au club est très bon enfant.


Bien évidemment, j'ai aussi maintenu mon inscription à l'Aéroclub du Grand Lyon, car c'est dans ma belle région que je passe l'essentiel de mon temps libre (et les vacances sont nombreuses quand on est prof ... ;-) ).



Aurélien

Repost 0
Published by - dans Divers
commenter cet article