Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Imagin-air
  • : Le blog d'un passionné d'aviation : récits de sa formation et de ses vols.
  • Contact

Jeunes Ailes


Membre du forum
28 février 2015 6 28 /02 /février /2015 15:45

Le terrain de Romans-sur-Isère est un excellent petit terrain où aller poser ses roues : le cadre est sympa (poximité des Alpes) et la piste est en herbe (toujours plus sympa qu'une piste en dur). Mais, casserolle sur l'hélice (version aéronautique de "cerise sur le gâteau", ndlr), il y a aussi un petit restaurant très récommandable puisque, en plus d'être bon, vous pouvez y acheter les spécialités de la ville (et de sa voisine) que le propriétaire du resto ira spécialement chercher chez les producteurs locaux (à condition que vous le préveniez au moins 24h à l'avance). Que sont ces spécialités ? Les fameuses ravioles de Royans et l'excellent St Marcelin (un fromage bien connu).

 

Comme il me restait 18 min de vol à effectuer pour proroger ma SEP, Franck et moi avons décidé d'y aller faire un petit tour. Ce ne fut pas l'idée du siècle : il faisait un vent à décorner un boeuf mais, dixit Franck, "cela nous permettra de nous entraîner au vent de travers". Gloups .

 

Alors ni une, ni deux, nous avons repris notre computer volant (alias F-GRLA) pour aller nous y poser. A l'aller (moi aux commandes), le vent était fort mais constant, ce qui a rendu cette branche plutôt agréable. Mais en ce concerne la branche retour.... comment dire....Franck a bien transpiré dans cette atmosphère de machine à laver .... en mode essorage !

   

Notre computer volant à Romans.



Alpes and snow in sight !



Romans et un joli terrain en herbe sympa.



Romans : un terrain des villes ou un terrain des champs ? La 2e réponse, assurément !



Le restaurant de Romans.



Franck s'accroche à deux mains au volant de l'avion, tellement ça tabassait.



GS = 149 kt !



GS = 147 kt confirmé par AirNav Pro.



42 kt de vent !!! Yoyo's world record !



La Trace du jour.



Aurélien



Repost 0
13 février 2015 5 13 /02 /février /2015 23:03

C'était en décembre dernier. Yoann venait juste de fêter l'obtention de son PPL, alors je lui avais proposé d'aller faire un petit vol ensemble. Nous avons fait un classique Bron -> Macon, changement de pilote puis Macon -> Lyon "étendu", tout ça par des températures extrêmement froides (-5°C de température extérieure). On remet ça quand Yoann ?  



Pose à Macon.



Concentration extrême pour la mise en route.



-5°c au thermomètre de l'avion.



Le duo du jour.



Paysage complètement gelé.



Bourg-en-Bresse.



Les Dombes, gelées.



Retour à Lyon.



Nav du jour.



Repost 0
20 décembre 2014 6 20 /12 /décembre /2014 23:16

La Boulet Air Team a encore frappé pendant les dernières vacances de la Toussaint ...

  

Franck et moi avions en effet prévu de voler cet automne, alors Megève s'est presque imposé naturelement à nous puisque, titulaire de la qualif de site, Franck devait s'y poser obligatoirement avant les premières neiges de l'hiver. N'ayant pas cette qualif, je ne pouvais donc que piloter de Lyon à (par exemple) Albertville, puis Franck d'Albertville à Megève et retour (à Lyon), ce qui me convenait très bien.

  

Nous savions que Julien (notre copain JA) devait aussi voler au départ de Lyon pour les Alpes, mais n'étant pas du matin, suivre Julien avec décollage au lever du soleil n'était pas une option pour moi. Du coup, Franck et moi avons décollé vers 10h seulement, et c'est au niveau du transit de Chambery que nous avons croisé notre aviateur montagnard qui revenait déjà du Mont-Blanc (on a pu quand-même se passer un petit bonjour sur la fréquence).

  

Pour le PA28 F-GRLA et son équipage, l'atterrissage à Albertville s'est passé sans encombre. Nous avons changé rapidement de pilote, et sommes     immédiatement repartis vers Megève. Il faisait beau temps, mais pas grand ciel bleu... 

  

Franck s'intègra dans le circuit de piste tout en me récitant à haute voix la méthode pour se poser (Megève est un altiport, nécessitant un entrainement particulier) puis nous voilà très rapidement sur le tarmac de ce lieu mythique.

 

Après un très bon repas au restaurant de l'altiport, nous sommes rentrés tranquillement sur Lyon, en survolant les magnifiques lacs d'Annecy et du Bourget.



Changement d'équipage à Albertville.



Check moteur pour le départ à Albertville.



Décollage d'Albertville.



On s'engage dans la vallée de l'Arly.









On arrive bientôt à Megève.



Finale à Megève.





Bien arrivés.



La piste.





Check moteur à Megève.



Alignement décollage à Megève.



Rayon de soleil au départ.



Lac d'Annecy.



Lac du Bourget.



Un Puma décide de venir nous faire coucou à Bron dans l'après-midi.



La trace du jour du F-GRLA.



Aurélien

Repost 0
17 juillet 2014 4 17 /07 /juillet /2014 21:50

C'était un petit vol du soir, en Avril de cette année.

Un petit vol tout simple, de quelques dizaines de minutes, sans prétention, mais si apprécié.



Alignement piste 34 à Bron.



DR400 sur échasses.



La plateforme de Bron, avec 2 hélicos inhabituels.



La plateforme dans son ensemble.



C'était l'époque des champs de Colza.



Voilà ce qu'on était venu voir.





Et voilà, le soleil est couché.



Retour à la maison.



Aurélien

Repost 0
25 avril 2014 5 25 /04 /avril /2014 21:21

Il y a des vols qui font rêver, et le vol Mont-Blanc en est un. Et ce vol, je ne voulais pas le faire avec n'importe qui : Julien est non seulement un très grand ami, mais aussi LE véritable spécialiste du Mont Blanc dans la bande des joyeux lyonnais.

Merci donc à toi Juju de m'avoir emmené m'oxygéner dans notre beau massif alpin ! C'était vraiment extraordinaire ! 



Jascotte était de la partie ! Nous avons fait le vol dans le célèbre DR253 "Fox-Lima Novembre" de Bron.



Départ piste 34 à Bron



Traversée de St Ex.



Mont-Blanc en vue.



Lac d'Annecy.





On approche !













13 000 ft !









Aiguille du Midi.



Vallée Blanche - Mer de Glace.





Descente en radada le long de la Mer de Glace.



Retour à Bron.



Trace du jour.



Aurélien

Repost 0
23 février 2014 7 23 /02 /février /2014 21:39

C'était en février dernier, avec Franck. Pour moi, c'était la toute première fois que j'allais poser mes roues à Nevers. Pour Franck, évidemment non. C'était bien sympa, d'autant que cela faisait un bon moment que je n'avais pas volé. Super vol ! 



Un joli viaduc sur le chemin.



Finale à Nevers.



Le F-GE devant la TWR de Nevers.



Vue d'ensemble.



Tout ça pour... un Coca et un Milkshake .



Nav du jour.



Aurélien

Repost 0
15 septembre 2012 6 15 /09 /septembre /2012 19:09

Histoire de reprendre contact avec la région parisienne (et en l'occurence me refaire relacher sur le P2002 du club), j'avais programmé ce vendredi (oui, oui, hier !) un petit local qui aurait dû être une triangulaire mais qui s'est terminé en binoculaire (ça se dit ? ).

Après 3 tours de pistes avec Jean-Charles (les habitués des Alcyons comprendront...), me voilà donc reparti en solo pour un petit Saint-Cyr -> Dreux -> Saint Cyr avec ma mobylette du ciel.

Et je ne l'ai peut-être pas assez dit, mais ce P2002, c'est vraiment un super avion ! 



Direction Dreux... par la Nationale 12 !



Mais Kesako ?



La ballade du jour.



Aurélien

Repost 0
14 août 2011 7 14 /08 /août /2011 21:48

J'avoue prendre un malicieux plaisir à me moquer des gens qui galèrent dans les bouchons routiers, alors que moi je suis en l'air, que je file à plus de 200km/h et que je m'amuse !



C'est donc un dimanche de mois d'Août que Julien et moi avons décidé d'aller voler. Julien voulait à tout prix passer le cap de ses 200 hdv alors que moi, je voulais simplement profiter un certain moment de la place de pax (et piloter un tout petit peu quand-même...).



Julien avait décidé d'aller du côté d'Aubenas. Ca tombe bien, car je ne connais pas encore cet aérodrome. Pour y aller, il faut suivre en partie la fameuse "autoroute du soleil" (aka l'A7). Et comme chaque week-end de Juillet/Août, le trafic est important et les bouchons nombreux sur cette portion Lyon <-> Orange tant redoutée des automobilistes. Je suis aux anges. Puis nous devons quitter l'autoroute pour nous engouffrer dans une vallée en direction d'Aubenas. Comme vous le savez, le paysage ardéchois est très escarpé, et là encore, je prends encore beaucoup de plaisir à survoler le relief. C'est beau...



Bouchon... sur la route ! Hi hi ha ha !



Nous arrivons enfin à Aubenas, terrain atypique puisqu'il a le profil "porte-avion" (comme Mende d'ailleurs) : la piste est à 1000 ft, entourée de vide tout autour. On apprécie cette diversité propre à ma région "zone de jeu" que n'importe quel aéroport parisien ne pourrait offrir par exemple. Julien s'intègre, fait un toucher, puis nous mettons le cap dans les gorges de l'Ardèche (la rivière qui a donné le nom à ce département).



La ville d'Aubenas ? (je ne me rappelle plus ) 



L'aérodrome d'Aubenas.



Le seuil 36 d'Aubenas



En finale à Aubenas.



Plusieurs fois avec Julien, nous nous sommes demandés s'il était sérieux de faire du radada dans les gorges de l'Ardèche. En fait, notre côté "ange" l'a emporté sur notre côté démon puisque nous sommes restés à une altitude raisonnable, sans pour autant gâcher notre plaisir  d'admirer ce "couloir" que la nature a façonné depuis des siècles. Nous arrivons alors sur le site de Vallon Pont d'Arc, et ... que voyons nous ? Des bouchons de kayakistes !!!! Ah ah ah oh oh oh, j'exulte (quoique, j'aurais bien aimé me tremper un peu avec cette température !).



Un calvaire surplombe le village



En route vers les gorges.



Bouchon ... à Vallon Pont d'Arc ! Remarquez, ils sont au frais, eux, au moins !  



De l'autre côté du monument naturel.



La motivation aidant, nous décidons de continuer jusqu'à l'ancien aérodrome de Pont St Esprit, fermé depuis quelques années. Nous nous y intégrons (attention au tour de piste biscornu sous peine de se prendre le clocher du village), et y faisons une remise de gaz.



L'ancien aérodrome de Pont St Esprit.



Cap maintenant sur Montélimar. Le vent du Nord souffle fort, et nous avons de la peine à remonter jusqu'à la capitale du nougat. Pendant que Julien prend des photos, c'est moi (en place droite) qui m'intègre sur l'aérodrome. Je poste l'avion, et nous filons au parking club pour faire une petite halte "glaces à l'ombre des arbres" sur le restaurant de l'aérodrome. J'en profite également pour acheter quelques barres de nougat pour les ramener à ma maman qui raffole de cette sucrerie.



Enfin, je prends les commandes (en place gauche ), puis nous rentrons tranquillement sur Bron, en rencontrant - et ce n'était pas prévu - Julien (le présidant de JA) sur notre aéro-route ;-).



La centrale de Tricastin.



Petite halte pipi/glace/nougat à Montélimar.



La nav du jour (cliquez pour voir la carte en entier).



Aurélien

Repost 0
30 juillet 2011 6 30 /07 /juillet /2011 16:16

Lors d'une petite virée récente autour de Lyon, j'ai eu l'occasion de me poser à Feurs, petit terrain champêtre bien connu des Jeunes Ailes, et où l'herbe (du parking) remonte jusqu'aux ailes du Tecnam P2002.



Voilà donc un terrain qui respire l'aviation "bio"  (oui, je sais, ne vous étranglez pas ! ).



Les roues dans l'herbe...



Aurélien

Repost 0
12 mai 2011 4 12 /05 /mai /2011 20:53

Je pensais que cela allait être impossible (voir ici et ici), et pourtant, c'est maintenant chose faite  !

 

La première chose que je pensais aller faire une fois le brevet de pilote en poche, c'était d'aller photographier la maison de mes parents depuis les airs. Sauf que, dans mon cas, c'était plutôt difficile : la maison est à cheval sur 2 CTR ! Pas cool !  

 

Mais c'est sans compter sur l'obstination de Yoyo ! En effet, je commence à bien connaître les contrôleurs de Bron (je leur rends régulièrement visite avec ma bande de la "Boulet Air Team") et j'ai donc pensé qu'ils pouvaient peut-être me donner un petit coup de main (j'ai appelé celà l' "Operation Corned Beef").

 

Cela m'a pris une petite semaine pour tout organiser : j'ai d'abord contacté Jean-Luc pour lui expliquer mon projet, savoir si c'était faisable, et lui demander quand il était de service pour que je puisse réaliser ce vol. Le feu vert donné, il a fallu convaincre ensuite mon copain Olivier de m'accompagner, car il était hors de question que je photographie tout en pilotant (ah tiens, à qui suis-je en train de penser ? ).

 

Mon projet fut rapidement mis à execution en cette belle journée des vacances de Pâques : nous avons pris le beau C172 du club (pratique pour faire un vol photo, grâce à ses ailes hautes) qui nous emmena faire quelques ronds au dessus de la maison. Je ne vous raconte pas, l'appareil photo à chauffé (la GoPro aussi !).

 

 Un grand merci à tous, Olivier et Jean-Luc, pour la réalisation de ce vol !



Départ de Bron.



On arrive. Pour se repérer, c'est facile : c'est près du château d'eau.



Et voilà, on y est !



Ayéééééé ! Mission accomplie !



La nav.



Aurélien

Repost 0