Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Imagin-air
  • : Le blog d'un passionné d'aviation : récits de sa formation et de ses vols.
  • Contact

Jeunes Ailes


Membre du forum
1 mai 2012 2 01 /05 /mai /2012 10:22

"Crapoteuse", c'est l'adjectif que l'on donne, dans le monde de l'aérien, à la météo que nous avons vécue ce dimanche. Et pourtant, nous avons volé, et sommes même allés très loin ! Car il s'agissait du vol de printemps Nord auquel 4 Jeunes Ailes et moi avons participé.

Le plan initial était d'aller poser ses roues à Berck-sur-Mer. Par le plus grand des hasards, la date retenue correspondait à la très célèbre semaine des "cerfs volants" dont Berck-sur-Mer est le grand organisateur. Mais, par malchance, l'aérodrome fermait pendant cette semaine, certainement pour éviter qu'un troupeau d'avions bruyants ne vienne perturber ce grand spectacle féérique.

Le plan B fut alors d'aller déjeuner sur l'aérodrome de St Valery en Caux. Mais dès le début, je sentais que cela ne sentait pas bien bon : il y a bien un restau sur l'aérodrome, mais impossible de contacter les deux (mamies) gérantes (j'ai été obligé de passer par le club et son président !). Après m'être bagaré de toutes mes forces, le resto fut enfin réservé.

Malgré une météo peu engageante le jour J, le "GO" est quand-même décidé (avoir un instructeur parmis les membres du groupe aide à prendre certaines décisions). Nous sommes partis de Paris sous un soleil généreux, mais c'est une fois en route, cap plein Ouest, que le temps s'est vite dégradé. Mais c'était volable (visibilité horizontale très correcte) et nous avons profité d'un petit détour du côté du Havre et de longer les falaises d'Etretat.



On se suit depuis Toussus (LFPN) avec l'autre équipage.



Joli phare de la Poterie Cap d'Antifer.



Falaises d'Etretat.



Fécamp.



Une fois arrivés à St Valery (sous le pluie...), quelle fut mon énorme stupéfaction lorsque nous trouvâmes le fameux restaurant... fermé ! Ben tiens, à quoi ça sert que Yoyo il se décarcasse  ? Il fallait donc songer au plan C (pas d'inquiétude, chers lecteurs, il reste encore 23 plans possibles jusqu'à la lettre Z).

Plan C, donc. Nous décidons de redécoller et de retourner sur nos pas, là où la météo est - a priori - meilleure (ou moins pire). Notre plan C est donc Rouen. 20min de vol depuis St Valery et nous y sommes. Et le resto est ouvert ! Victoire ! Et c'est même un resto très recommandable (cuisine plutôt rafinée et prix très compétitif !). Bref, nous y avons passé un moment très agréable.

De retour à Paris, il faisait Soleil ! Comme quoi, le fameux préjugé selon lequel il pleut toujours en Normandie ... n'est pas un préjugé  !

Un grand merci à Florent C. qui m'a transporté dans son très beau PA28 208 RT (train rentrant, pas variable).



3 petites lumières vertes : je suis bien dans un PA28 train rentrant !



La preuve !



Ici sur ses 3 pattes !



La nav du jour.



Aurélien

Partager cet article

Repost 0

commentaires

PatG 09/05/2012 15:53


La météo n'était en effet pas jolie ce jour-là.


En tout cas j'espère avoir l'occasion d'aller à St Valéry très bientôt depuis Avranches.