Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Imagin-air
  • : Le blog d'un passionné d'aviation : récits de sa formation et de ses vols.
  • Contact

Jeunes Ailes


Membre du forum
23 avril 2015 4 23 /04 /avril /2015 14:46

Il faudra retenir 3 choses marquantes dans ce vol de printemps JA 2015 à St Rambert (LFLR) :

  • 2 équipages (dont moi) sont partis en avion à l'événement, mais nous avons dû rebrousser chemin cause météo (nous avons rejoint le lieu de la fête en voiture),
  • les hangars de St Rambert sont remplis d'extraordinaires avions de collection, tous en parfait état de vol (grâce à une armée de volontaires passionnés qui les entretiennent),
  • le DA40 TDI est un avion de (biiiiiiip) (panne de batterie pour un équipage : pour enlever la batterie de l'avion, il faut démonter tout un tas de pièces autour)

 

Un grand merci à Aero-rétro et à Ludovic de nous avoir acueilli sur leur terrain et de nous avoir fait découvrir tout leur "trésor" !

 

Une partie de la petite bande au départ de LFLY (Lyon Bron).

 

  

Mon F-PG avec JAscotte déjà installée aux commandes.
 
  
JAscotte surveille le barbecue (c'est le plus important).

 

  

Le moment de convivialité : le repas !

 

  

Le Cap Dole F-PDOL de Flying Team.

 

  

Visite des hangars : on commence par un Stearman (1934).

 

  

 
  

 

North American T6 (1948).
 
  
 

 

  

Le Caudron Luciole C275.

 

  

Le badin du Caudron Luciole !!!

 

  

Yak 11 (1954).

 

  

Maurane Saulnier MS 315 (1932).

 

  

Le cockpit du MS315.

 

  

Un "Pou du ciel" (démonté).
 
  
Pilatus P2 / 05 (1945).

 

  

 

  

Yak 18 (1952).

 

  

Un autre Stearmane.

 

  

 

  

 

Nord 3202 (1957).

 

  

Ludo a sorti son avion pour nous faire une démo de voltige.

 

  

Le DA40 ne voulait pas démarrer, alors on sorti le "big" groupe de Park.

 

  

Dans toute belle collection, il y a un Piper J3.

 

  

Démontage du DA40 pour accéder à la batterie.

 

  

Quelle usine à gaz !

 

Aurélien

 

Partager cet article

Published by Yoyo
commenter cet article
22 avril 2015 3 22 /04 /avril /2015 15:57

C'était la toute première sortie Jeunes Ailes à l'étranger ! Et une sortie à l'étranger, cela se fait logiquement à EGJA (Alderney) ! Il ne fallait donc pas manquer ça, surtout que cela faisait longtemps que je souhaitais faire cette sortie "Iles Anglo Normandes". Mais... je ne m'étais jamais lançé, car à l'époque j'avais peur de me heurter à la barrière de l'anglais.

 

Heureusement, nous étions deux pilotes (Florent et Moi) pour  parler la langue de Sheakspeare (c'est surtout Florent qui s'y est collé), et cela s'est très bien passé. Nous sommes partis à deux avions, depuis Rouen, à bord du Socata MS 893 Rallye "rouge pompier" de la Ferté Alais. Avec nous, il y avait un magnifique PA32 Saratoga II, piloté en IFR par Pierre, à bord duquel ont pris place Pascal (Bascarol), Julien, Chloé (et Pierre).

 

La journée fut magnifique : une fois à Alderney, nous nous sommes balladés sur l'île, le long d'une route qui menait au village. Vue l'heure avancée de la journée (et un dimanche), nous avons eu du mal à trouver un restaurant ouvert, mais finalemment we succeded ! Et comme prévu, nous avons (presque) tous pris le fameux Fish & Chips !

 

Le retour, en milieu d'après-midi, s'est passé comme à l'aller : IFR au dessus des nuages pour le PA32, et VFR sous les nuages à admirer les grandes marées pour le petit Rallye rouge pompier :-).

 

 

Petit encas avant de partir de Rouen.

 

 

Le magnifique PA32 Saratoga II TC que pilotera Pierre.

 

 

Confort Pullman à bord.

 

 

Avionique ultra moderne, comme il se doit.

 

 

Pour Florent et moi, dans le Rallye, l'intérieur est un peu plus rustique (mais non dénué de charme).

 

 

On arrive sur la mer.

 

 

Cabourg.

 

 

Ouistreham.

 

 

On longe les cotes.

 

 

Le port artificiel d'Arromanches.

 

 

A proximité de Bayeux.

 

 

On continue de longer les cotes.

 

 

Alderney en vue !
 

 

Approaching Alderney (depuis le PA32).

 

 

En finale 08.

 

 

Nos camarades nous attendent depuis un petit moment déjà.

 

 

Notre Rallye rouge pompier à Alderney.

 

 

Les deux avions de la sortie.

 

 

Welcome in Alderney !

 

 

Paperasse aux douanes d'Alderney.

 

 

Un drôle d'avion (avec une béquille de queue).

 

 

 

 

Bien arrivés !

 

 

Accueil.

 

 

Il s'agira de ne pas marcher trop vite !

 

 

Alderney, c'est surtout la campagne !

 

 

 

 

En route pour manger !

 

 

 

 

On en profite pour visiter ce joli petit village.

 

 

 

 

 

On dirait un cimetière de film d'horreur.

 

 

JAscotte admire la vue sur la mer.

 

 

- Un petit Cricket ?
- Non Jascotte ! On n'a pas le temps !

 

 

JAscotte aime bien JujuJ aussi.

 

 

Amen ;-)

 

 

Toujours une petite ballade dans le village.

 

 

Non mais allô ? Mais allô quoi ?

 

 

 

 

MailBox.

 

 

Ca bouge à Alderney !

 

 

On a fait ici choux blanc pour manger :-(.

 

 

Notre cantine du jour !

 

 

Etagères bien garnies.

 

 

On était venus juste pour ça : un Fish and Chips !

 

 

Jolies maisons.

 

 

Back at the Airport.

 

 

Un cadran solaire ?

 

 

C'est reparti !

 

 

Alignement piste 08.

 

 

Comme à l'aller, le PA32 partira en deuxième ... mais arrivera premier à Rouen !

 

 

Montée initiale.

 

 

 

 

Et nous revoilà pour la traversée maritime, dans l'autre sens.

 

 

Au retour, c'est marée (très) basse.

 

 

 

 

Le port artificiel d'Arromanches à marée basse.

 

 

On se rend compte, vu de haut, à quelle vitesse la mer se retire.

 

 

 

 

Photo de groupe.

 

 

Trace du jour (cliquez sur l'image).

 

 

Aurélien

 

 

Partager cet article

Published by Yoyo - dans Jeunes Ailes
commenter cet article
28 février 2015 6 28 /02 /février /2015 15:45

Le terrain de Romans-sur-Isère est un excellent petit terrain où aller poser ses roues : le cadre est sympa (poximité des Alpes) et la piste est en herbe (toujours plus sympa qu'une piste en dur). Mais, casserolle sur l'hélice (version aéronautique de "cerise sur le gâteau", ndlr), il y a aussi un petit restaurant très récommandable puisque, en plus d'être bon, vous pouvez y acheter les spécialités de la ville (et de sa voisine) que le propriétaire du resto ira spécialement chercher chez les producteurs locaux (à condition que vous le préveniez au moins 24h à l'avance). Que sont ces spécialités ? Les fameuses ravioles de Royans et l'excellent St Marcelin (un fromage bien connu).

 

Comme il me restait 18 min de vol à effectuer pour proroger ma SEP, Franck et moi avons décidé d'y aller faire un petit tour. Ce ne fut pas l'idée du siècle : il faisait un vent à décorner un boeuf mais, dixit Franck, "cela nous permettra de nous entraîner au vent de travers". Gloups .

 

Alors ni une, ni deux, nous avons repris notre computer volant (alias F-GRLA) pour aller nous y poser. A l'aller (moi aux commandes), le vent était fort mais constant, ce qui a rendu cette branche plutôt agréable. Mais en ce concerne la branche retour.... comment dire....Franck a bien transpiré dans cette atmosphère de machine à laver .... en mode essorage !

   

Notre computer volant à Romans.



Alpes and snow in sight !



Romans et un joli terrain en herbe sympa.



Romans : un terrain des villes ou un terrain des champs ? La 2e réponse, assurément !



Le restaurant de Romans.



Franck s'accroche à deux mains au volant de l'avion, tellement ça tabassait.



GS = 149 kt !



GS = 147 kt confirmé par AirNav Pro.



42 kt de vent !!! Yoyo's world record !



La Trace du jour.



Aurélien



Partager cet article

28 février 2015 6 28 /02 /février /2015 11:11

C'était absolument nécessaire : en vue de proroger ma qualification S.E.P., je devais faire près de 5h de vol durant la dernière quinzaine de Février ! Pour arriver à ce résultat, je devais nécessairement organiser une très très très grande nav, par exemple un Lyon-Bron -> Béziers, histoire de passer un petit bonjour à Ugo (un Jeunes Ailes local, maintenant Flight Instructeur) !

C'est donc dans la joie et la bonne humeur (comme toujours) que Franck et moi avons traversé le Massif Centrale, avons rejoint Ugo sur son terrain (Béziers Vias LFMU), avons mangé un bon petit repas tous ensemble, avons fait tous les trois un petit vol local, avons bu un café encore tous ensemble, et sommes enfin rentrés (Franck et moi) par la vallée du Rhône (avec un passage touristique imprévu au dessus du pont du Gard).



F-GRLA au petit matin, à Lyon-Bron.



On quitte Lyon (sous un petit couvercle de brume) et on attaque le Massif Centrale enneigé.







Un joli petit lac et son barrage.



Le fameux Grand Canyon Auvergnat .



Travers un joli village.



Finale piste 09 à Béziers.



La petite bande, à l'aéroclub de Béziers.



début de la nav locale avec les 3 JA à bord (Ugo en place droite comme il se doit !).



Enfin la mer !



On longe la plage de Béziers / Valras.



Beautiful.



Plage de Valras.



Béziers



Point d'arrêt 09 à Béziers, pour le retour à LFLY.



Retour sur LFLY, en direction de Montpellier.





Bâteau :-).







Salines ?



Un joli petit pont apparaît.





Le Pont du Gard, absolument magnifique.



Les Alpes, enneigées.



Au retour à Bron, on apperçoit un "German Tiger" de passage.



La trace du jour.



Aurélien

Partager cet article

26 février 2015 4 26 /02 /février /2015 12:35

C'était la semaine dernière, à Lyon-Bron. D'après le contrôleur, c'est un couple de renards qui s'est installé récemment sur l'aérodrome.

 

C'est qui est dingue, c'est que les deux seules fois de ma vie où j'ai vu des renards, c'était à LFPZ (St Cyr) et donc ici à LFLY (Lyon-Bron). Nos aérodromes sont-ils des nids à "Fox qui trottent" ? 



Pas farouche, le "fox" !



Il repart tranquillou !



Aurélien

Partager cet article

17 février 2015 2 17 /02 /février /2015 18:55
3 Jeunes Ailes sont dans un avion. Sur la nav pour Aubenas, aucun ne saute de l'avion. Qui est-ce qui reste au retour sur Lyon-Bron ? 
   
    
Démarrage au parking club de Bron.



Toute la petite équipe : Yoann (à gauche), moi (au centre) et Franck (devinez).



Beaucoup de jets à Bron en cette période hivernale.



Au départ, Lyon sous un couvercle de brume.



A l'Est, on voit bien les Alpes.



Mont Pilat.



Vienne ?



Valence et le Rhône.



Gorges de l'Ardêche.



Vallon Pont d'Arc



 



Reconnaisance et intégration à Aubenas.



Aubenas, un aéroport "Porte Avion" (parce qu'en bout de piste, c'est le vide !).



Finale à Aubenas.



Courte finale à Aubenas.



Petite pose avant de changer de pilote et de repartir.



Retour de nuit.



On s'ennuyait pendant la nav, alors on a créé le point "Bière" dans le GPS .



En longue finale à Bron, de nuit.



Longue finale à Bron.



Courte finale.



Arrivés (entiers).



Vol du jour.


Aurélien

Partager cet article

13 février 2015 5 13 /02 /février /2015 23:03

C'était en décembre dernier. Yoann venait juste de fêter l'obtention de son PPL, alors je lui avais proposé d'aller faire un petit vol ensemble. Nous avons fait un classique Bron -> Macon, changement de pilote puis Macon -> Lyon "étendu", tout ça par des températures extrêmement froides (-5°C de température extérieure). On remet ça quand Yoann ?  



Pose à Macon.



Concentration extrême pour la mise en route.



-5°c au thermomètre de l'avion.



Le duo du jour.



Paysage complètement gelé.



Bourg-en-Bresse.



Les Dombes, gelées.



Retour à Lyon.



Nav du jour.



Partager cet article

22 décembre 2014 1 22 /12 /décembre /2014 20:58

Tout commence... quand on ne s'y attend pas. Le mail tombe vendredi soir dans ma BAL :

  

"Salut Yoyo, Désolé c'est un peu last minute, mais je vais probablement faire un peu d'entraînement IFR demain au départ de Rouen, alors dis moi si ça te dit de te joindre pour voir un peu comment ça marche. Tiens moi au courant a+ Pierre"

  

Vous pensez bien, une nouvelle expérience de vol avec un ami, ça ne se refuse pas ! 

  

Nous avons donc rendez-vous à 11h00 à l'aéroclub de Rouen. Après une visite des lieux, des hangars, les bonjours à tout le monde, la prise de météo et le dépôt du plan de vol (avec toutes les petits trucs et astuces que m'explique Pierre au sujet du plan de vol IFR), nous sortons enfin le célébrissime N177MR de son hangar pour une ballade en IFR direction... Deauville !

 

La procédure IFR de décollage en piste 22 indique qu'il fait prendre la direction du point IFR nommé ELBOX. Mais le contrôle modifie déjà la procédure (c'est classique il paraît) et nous donne une directe DVL (le VOR de Deauville). Pierre s’exécute en bidouillant à la vitesse de l'éclair tous les instruments de son avion (Aspen, double Garmin 430, pilote auto...).

 

Pendant la branche vers le VOR de Deauville, Pierre a le temps de m'expliquer la procédure d'arrivée sur le terrain, la carte d'approche sous les yeux. Il m'explique comment lire la carte et tous les détails sur le fameux point "MDA" (Minimum Descent Altitude) sur lequel une décision doit être prise : atterrissage ou remise de gaz. La piste en service à Deauville étant la 12, nous utilisons toutefois l'approche de la piste 30 : Pierre doit donc "ouvrir" sa trajectoire à l'approche de la piste pour se reporter en vent-arrière de la 12 avec une "MVL" (Manoeuvre à Vue Libre).

 

Après le touch and Go très sportif à Deauville (il y avait beaucoup de vent), nous repartons déjà pour Rouen. Au programme : (re)montée vers le VOR de Deauville, cap à nouveau sur le point ELBOX, survol de Rouen (difficile en VFR), attente dans l'hyppodrome de l'approche 22 de Rouen, approche ILS 22 et enfin atterrissage les doigts dans le nez.

   

La journée s'est poursuivie par un petit resto proche de l'aérodrome (celui du Président de l'Aéroclub  ). Puis je suis rentré sur Paris (en voiture, vous suivez ?).

    

Ce que je retiendrai de la journée ? C'est que j'ai passé un très agréable samedi grâce à Pierre et ce petit vol riche en explications. Autre chose : l'IFR, pour un non initié comme moi, est quand-même très compliqué... (surtout moi qui n'ai plus que 2 neurones une fois aux commandes d'un avion).

  

Place aux photos :



Le (très beau) Cessna 177 de Pierre, sur le départ.





Le cockpit, bien équipé.



Roulage pour la piste 22 de Rouen.



Départ 22 à Rouen, vers le point ELBOX.



En montée vers DVL.



La Seine.



Aspen.



Cartes Jeppensen pour l'IFR.



Pont de Normandie.



Approche piste 30 à Deauville.



Attente à Deauville.



Sur l'ILS de la piste 30, c'est bien en 12 que l'on va atterrir (grâce à une MVL).



Vent arrière 12 à Deauville.



Finale 12 à Deauville.



Départ 12 à Deauville .



Approche piste 22 à Rouen.



Un zoli avion dans les hangars de Rouen .



La trace (bien droite) du jour .



Aurélien

Partager cet article

20 décembre 2014 6 20 /12 /décembre /2014 23:16

La Boulet Air Team a encore frappé pendant les dernières vacances de la Toussaint ...

  

Franck et moi avions en effet prévu de voler cet automne, alors Megève s'est presque imposé naturelement à nous puisque, titulaire de la qualif de site, Franck devait s'y poser obligatoirement avant les premières neiges de l'hiver. N'ayant pas cette qualif, je ne pouvais donc que piloter de Lyon à (par exemple) Albertville, puis Franck d'Albertville à Megève et retour (à Lyon), ce qui me convenait très bien.

  

Nous savions que Julien (notre copain JA) devait aussi voler au départ de Lyon pour les Alpes, mais n'étant pas du matin, suivre Julien avec décollage au lever du soleil n'était pas une option pour moi. Du coup, Franck et moi avons décollé vers 10h seulement, et c'est au niveau du transit de Chambery que nous avons croisé notre aviateur montagnard qui revenait déjà du Mont-Blanc (on a pu quand-même se passer un petit bonjour sur la fréquence).

  

Pour le PA28 F-GRLA et son équipage, l'atterrissage à Albertville s'est passé sans encombre. Nous avons changé rapidement de pilote, et sommes     immédiatement repartis vers Megève. Il faisait beau temps, mais pas grand ciel bleu... 

  

Franck s'intègra dans le circuit de piste tout en me récitant à haute voix la méthode pour se poser (Megève est un altiport, nécessitant un entrainement particulier) puis nous voilà très rapidement sur le tarmac de ce lieu mythique.

 

Après un très bon repas au restaurant de l'altiport, nous sommes rentrés tranquillement sur Lyon, en survolant les magnifiques lacs d'Annecy et du Bourget.



Changement d'équipage à Albertville.



Check moteur pour le départ à Albertville.



Décollage d'Albertville.



On s'engage dans la vallée de l'Arly.









On arrive bientôt à Megève.



Finale à Megève.





Bien arrivés.



La piste.





Check moteur à Megève.



Alignement décollage à Megève.



Rayon de soleil au départ.



Lac d'Annecy.



Lac du Bourget.



Un Puma décide de venir nous faire coucou à Bron dans l'après-midi.



La trace du jour du F-GRLA.



Aurélien

Partager cet article

17 juillet 2014 4 17 /07 /juillet /2014 21:50

C'était un petit vol du soir, en Avril de cette année.

Un petit vol tout simple, de quelques dizaines de minutes, sans prétention, mais si apprécié.



Alignement piste 34 à Bron.



DR400 sur échasses.



La plateforme de Bron, avec 2 hélicos inhabituels.



La plateforme dans son ensemble.



C'était l'époque des champs de Colza.



Voilà ce qu'on était venu voir.





Et voilà, le soleil est couché.



Retour à la maison.



Aurélien

Partager cet article