Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Imagin-air
  • : Le blog d'un passionné d'aviation : récits de sa formation et de ses vols.
  • Contact

Jeunes Ailes


Membre du forum
17 avril 2014 4 17 /04 /avril /2014 21:43

Il y a tout juste un an, nous partions réaliser notre rêve aéronautique : voler dans l'Ouest Américain ! Ce voyage fut une grande réussite, et depuis un an je n'arrête plus d'y penser : images, anecdotes, rencontres... J'espère avoir toute ma vie suffisamment de mémoire pour m'en souvenir. Mais aujourd'hui, je me rends compte que je n'avais pas remercié les nombreuses personnes qui nous ont aidé dans ce projet  :

Vincent B. : c'est lui qui est probablement à l'origine de tout. Vincent a défriché le terrain grâce à ses propres Farwest, et ses explications et conseils dispensés dans son blog (ou en privé) ont été d'une aide infinie. Il faut dire que Vincent a grandement démystifié l'entreprise d'un tel périple (pour un pilotaillon de base). Merci à toi Vincent de nous avoir mis le pied à l'étrier au palonnier !

Marc-Olivier M. : grand frère (ou père ?) spirituel de Vincent, c'est aussi lui qu'il faut remercier devant l'éternel pour avoir entrainé de nombreux français dans ses aventures. Marc-Olivier nous a gentiment équipé d'un GPS XM-Weather et nous a enrichi de ses conseils, lors notamment d'une soirée "Farwest" aux Alcyons (secondé par Vincent mais qui était malade ce jour là Mr. Green ). Merci également pour tous tes conseils "sur place" lorsque nous t'avons retrouvé là-bas.

Nicolas B. : FI chez Plus One, Nicolas a eu l'incroyable patience de nous lâcher sur N811TW dans les espaces aériens américains. Sa sympathie et ses conseils nous ont permis d'apprécier ces quelques jours de formation dans cette nouvelle zone de jeu. Merci à toi Nico !

Bob A. : FI également chez Plus One, c'est un aviateur qui a l'aéronautique dans le sang ! Sa sympathie, ses conseils et ses lonnnnnnngues conversations nous ont beaucoup aidé.

Sylvie et Pierre-Yves D. : ce sont mes amis expatriés à San Francisco et qui nous ont accueilli dans leur belle maison pour un délicieux repas. Un grand merci à vous deux, et encore merci Pierre-Yves pour cette extraordinaire ballade en Google Car !

John B. : propriétaire de N811TW, c'est lui l'inconscient qui a bien voulu laisser son bel avion à 3 boulets intrépides et déjantés .

Famille d'Olivier : avec qui nous avons passé de très bons moments au début du Farwest et à LasVegas, et qui ont été d'une aide bien utile pour nous transporter !

Julien R. : qui devait être des nôtres et qui a donc planifié une grande partie du trip. Malheureusement, Julien nous a laissé nous envoler vers les USA sans lui...

Olivier G. : que je ne connais pas personnellement, mais avec qui j'ai échangé un certain nombre d'e-mails pour profiter des conseils issus de sa propre expérience des Farwests.

Remi C. (alias Nintenwii sur JA) : c'est grâce à lui qui nous avons pu obtenir cette magnifique affiche qui orne désormais les murs de nos "chez nous". Chaque fois que je la regarde, je me replonge immédiatement dans ce voyage aux commandes de N811TW. Remi, a vraiment beaucoup de talent, merci à toi pour cette très belle réalisation.

Et pour finir, last but not least :

Franck P. : merveilleux camarade de vol, qui ne se prend jamais au sérieux, ses délires (avec Olivier) ont largement contribué à la bonne ambiance du voyage. Toujours prévenant avec nous, Franck nous a régalé tout le début du Farwest (lorsque nous étions dans notre maison de San Diego et que nous devions nous faire à manger) et a été un très bon conducteur (sauf dans Canyonlands ). Merci Franck pour ces 3 superbes semaines en ta compagnie.

Olivier D : Olivier est la clé de voûte de tout ce voyage : le farwest n'aurait pu avoir lieu sans lui. Leader incontesté de ce trip, moteur de notre trio, Olivier savait exactement ce qu'il fallait faire, dans tous les domaines, pour que nous passions des vacances "qui roulent". Sa maîtrise de la phraséo aéronautique américaine a été d'un grand secours, car sans modestie je ne pense pas avoir été lâché sans sa présence à bord (les FI étaient conscients qu'il pouvait jouer le rôle de backup en cas de besoin). Et puis, comme Franck, ses délires (voiture de sport, monstrueux 4x4, etc...) ont contribué à l'originalité de ce Farwest. Un énorme merci à toi Olivier, c'est grâce à toi que j'ai pu réaliser mon rêve aéronautique.

Merci à tous.

Aurélien

Repost 0
16 avril 2014 3 16 /04 /avril /2014 20:55

Ugo

 

Son tout premier vol remontait à 2006, alors qu'il n'avait que 13 ans... Puis vint le BIA et le BB dès 15 ans. En 2012 (19 ans), il décroche fingers in the nose son PPL (avant même son permis de conduire ?). Aujourd'hui (20 ans), il vient de terminer sa formation ATPL + CPL + IR + ME et n'attend plus que les commandes d'un avion de transport pour réaliser le rêve de sa vie.

Ugo, je te félicite pour ce parcours extraordinaire et cette ascension fulgureuse. Je sais que tu es vraiment habité par l'aviation et le métier de pilote, alors j'espère de tout coeur que tes projets professionnels pourront rapidement se réaliser (et accessoirement que tu puisses m'inviter sur le Jumpseat de l'un de tes belles machines) .

Bonne continuation toi !

Aurélien

Repost 0
Published by - dans Divers
commenter cet article
23 février 2014 7 23 /02 /février /2014 21:39

C'était en février dernier, avec Franck. Pour moi, c'était la toute première fois que j'allais poser mes roues à Nevers. Pour Franck, évidemment non. C'était bien sympa, d'autant que cela faisait un bon moment que je n'avais pas volé. Super vol ! 



Un joli viaduc sur le chemin.



Finale à Nevers.



Le F-GE devant la TWR de Nevers.



Vue d'ensemble.



Tout ça pour... un Coca et un Milkshake .



Nav du jour.



Aurélien

Repost 0
2 janvier 2014 4 02 /01 /janvier /2014 22:33

Comme nous avions prévu 2 journées de "sécurité Météo", et que nous n'avons pas eu à les utiliser, il fallait bien songer à trouver des choses à faire pendant ces dernières 48h avant de rentrer  en France.

Nous en étions restés au lundi 22 Juillet, jour où nous avons rendu à regrêts le beau N811TW à PlusOne Flyers, et sommes immédiatement remontés sur Los Angeles en voiture.

Mardi 23 Juillet :

Le mardi matin, après le petit déj, nous décidons d'aller marcher sur Hollywood Boulevard, cette célèbre avenue aux étoiles vue maintes fois, mais depuis les airs seulement . Nous en profitons pour nous aventurer du coté du Dolby Theater, le fameux palais où sont décernés chaque année les oscars des meilleurs films. Au retour, nous faisons une petite visite du quartier de Beverlly Hills, puis nous filons nous restaurer au fameux restaurant "Le Typhoon" sur l'aérodrome de Santa Monica.

L'après-midi, comme nous étions trèèèèèèèèès tristes de voir arriver si vite la fin du trip, il nous fallait un petit remontant : une voiture de sport par exemple, avec beaucoup de chevaux sous le capot, comme les americains savent si bien les faire. Notre projet de "Muscle Car" était une Chevrolet Camaro SS, mais notre loueur, en pleine panne informatique causant l'exaspération de nombreux clients (Franck : "Call Me the Manager ! I want to see the Manager !!!!!"), nous a refilé un modèle non moins sympathique : une Dodge Challenger RT de près de 400ch...

Mercredi 24 Juillet :

Nous partons visiter notre dernier musée aéro, le fameux "Planes of Fame" de Chino. Nous ne sommes pas très nombreux à défiler autour des avions, alors que la collection est extraordinaire ! Et on peut même toucher les avions et visiter les ateliers de restauration : elle est pas belle la vie ?

Nous décidons de rentrer le soir sur Los Angeles, en faisant un petit détour par la fameux aérodrome de Van Nuys, histoire d'y manger avec une jolie vue sur la piste avec peut-être un P51 en évolution dans le ciel. Malheureusement, grosse déception, car nous y trouvons un aérodrome désert (même pas un resto !). Nous nous déroutons donc vers l'océan et Venice Beach où nous prenons un agréable dîner au bord de la plage.

Jeudi 25 Juillet :

Notre A380 pour la France n'étant prévu que pour l'après-midi, nous nous autorisons (le matin) à une petite visite des studios Paramount à quelques encablures de l'hôtel. Moi qui suis fan des coulisses des émissions et grand amateur de films, je suis aux anges lorsqu'avec notre guide, nous visitons un à un les studios de tournage et les décors extérieurs, avec les petites anecdotes qui vont bien.

L'après-midi, nous rejoignons enfin l'aéroport de LAX pour prendre notre avion de 15h45 pour finalement apprendre .... qu'il est annulé ! Le cauchemard ! Imaginez près de 500 personnes en salle d'embarquement qui se précipitent aux comptoirs Air France pour trouver une solution (logement du soir + trouver une place sur un autre vol). A 23h, nous sommes encore à LAX en train d'attendre une navette pour l'hôtel (gracieusement offert par Air France) situé à encore 1h de là (heureusement l'hôtel est très chic) !

Vendredi 26 Juillet :

Le lendemain sera définitivement le jour de notre départ pour la France, en B777 malheureusement (on comptait sur un A380). Heureusement, pour compenser, nous aurons droit tous les trois à la plus belle vue depuis l'avion :-).

Los Angeles et Beverly Hills:

Hollywood Boulevard.





Devant la fameuse colline.



Le célèbre escalier foulé par de nombreuses stars candidates aux oscars.



Une petit peu de France à jamais gravé ici.



C6PO, R2D2, Darth Vador ont tous signé ici ;-).



Une maison de Beverly Hills (je veux la même !).



Notre voiture :

Notre muscle car de 400ch pendant 3 jours.



Ahhhh, il est content Oliv.



Santa Monica :

Au typhoon - le restaurant de l'aéroport de Santa Monica - on peut manger des insectes si on le souhaite... Franchement, je n'ai pas été un grand fan de la carte.



Superbe vue sur les pistes.



Bof bof....







Visite de Planes of Fame à Chino :

JAscotte est avec tous ses amis.



Dire qu'on pouvait faire un petit tour... mais hors budget helas.





Le P51 prêt à prendre les airs si un visiteur se décide à faire un baptême.



P51A.



Les avions sont tellement accessibles aux public qu'Olivier s'autorise une petite visite des soutes.



Un Cessna armé de missiles : c'est ça qu'il faudrait dans nos aéroclubs (pour les riverains) !



Northtrop N9M-B, l' "aile volante".



Le P38 prêt lui aussi à prendre les airs (si on a les moyens...).



Le P38 prêt lui aussi à prendre les airs (si on a les moyens...).



Boeing P12E.



Visite des ateliers...



Venice Beach :





Studios Paramount :

L'arrivée devant les studios.



Toute la petite bande immortalise l'instant.



La visite se fait en plein milieu de tournages (ce n'est pas un parc d'attraction !).





Comme nous n'avions pas droit aux appareils photos, je n'ai pas plus de choses à vous montrer...hélas.

Aéroport :

Jeudi 25/07 : notre avion est programmé, chouette !



Le voilà d'ailleurs notre bel A380 pour le retour.



On nous annonce plusieurs heures de retard... Franck se renseigne.



Bon ben voilà, l'avion est annulé. Les presque 500 passagers essayent de se recaser sur un autre vol.



Il doit être presque 22h : c'est enfin notre tour. JAscotte cherche un vol.



On patiente encore...



Heureusement, Air France nous loge dans un superbe hôtel à NewPort Beach (à 1h quand-même de l'aéroport).







De retour à Lax le vendredi. On attend notre prochain vol programmé en début de soirée.





JAscotte dépense ses derniers dollars.



... et voilà notre B777 qui nous ramenera en France (depuis la place où on a la plus belle vue ;-) ).



Aurélien

Repost 0
1 janvier 2014 3 01 /01 /janvier /2014 20:16

Dernier jour du trip. Le moral n'est pas haut plus haut, car les vacances sont presque terminées.

  

A Burbank, Olivier et Franck préparent minutieusement l'avant dernière branche du trip : traversée de LAX et navigation vers Catalina. Drôle d'impression : on dirait que nous sommes  les seuls voyageurs en avion léger sur l'ensemble de la plateforme (uniquement des pilotes pros au FBO et seulement des jets au parking !). Notre petit C182, au roulage, se fraye un chemin parmis les gros aéronefs commerciaux, et nous nous retrouvons même face à face avec 3 B737 de South West aux points d'arrêts de la 15 (il y a 2 accès à la piste, de part et d'autre celle-ci). Chose extraordinaire, nous passerons même devant l'un d'eux ! Il n'y a encore qu'aux USA qu'on peut voir ça...

  

Après avoir quitté Burbank TWR, nous passons direct avec Santa Minica TWR, qui nous autorise à traverser ses axes, puis nous bascule immédiatement avec l'Approche de LAX. Comme d'habitude, pas grand chose de spécial à noter pendant cette traversée, qui se fait (presque) les doigts dans le nez.

  

Puis vient la traversée maritime pour rejoindre Catalina. Il y a pas mal de nuage, mais rien d'effrayant (nous volons au dessus). L'arrivée sur Catalina en auto info se passe comme tout aéroport non contrôlé : très bien !

  

Nous profitons autant que possible du délicieux burger du restaurant de la plateforme, faisons quelques achats (t-shirt, cartes postales) puis vient enfin le moment d'embarquer pour l'ultime branche : le retour sur San Diego ! Sur cette branche retour, nous enregistrons avec les GoPro nos impressions sur ces 3 semaines de périple extraordinaire. En ce qui me concerne, je sais qu'il n'y en aura pas d'autre.

L'atterrissage se fera à San Diego sur la 28L, le petite piste, avec Olivier aux commandes. N811TW est de retour sur sa place de parking chez Gibb's. Nous le vidons complétement, remplissons les dernières lignes du "carnet de vol" puis allons déclarer nos vols chez Plus One. Heureusement, cela ne prend pas beaucoup de temps, car Franck a très bien tenu à jour un fichier Excel avec nos vols et nos dépenses pour l'avion. Petit regrêt : nous ne croisons ni Bob, ni Nico (nos FI) pour leur raconter nos aventures...

  

Le temps de louer l'avant dernière voiture du trip, nous prenons ensuite la fameuse highway one o one qui nous ramenera 2h plus tard à Los Angeles pour nos derniers jours aux USA...

[Lien Skyvector de la nav]

 

La 1ère branche sur Foreflight.



Burbank (côté aviation d'affaire). Nous, on nous a mis tout au fooooooonnnnnnnd.



Chez Million Air (le FBO).



Machine à Pop Corn en libre service.



Franck et Oliv finissent de préparer la nav au FBO.



Une "machine à masser les pieds" au FBO.



... et même un mini golf !



Comme je disais, nous sommes garés à l'écart des jets....



Nous laissons passer un jet (sympa la Boulet Air Team !).



Quizz ! Qui de "SouthWest" ou de "Boulet Airlines" va décoller en premier ?.



Réponse : c'est nous !!!!!!!!!!



Vue de l'aéroport en montée initiale. Heuuuu, étions-nous le seul aéronef d'aviation légère ?



Bye bye Burbank.



On arrive sur Los Angeles.



Santa Monica dans nos 1h et LAX dans nos 11h.



n-ième traversé de LAX (3e à mon compteur, 5e à celle de Franck, 1ère pour Olivier).





Banlieue de Los Angeles .





Arrivée sur Catalina.



On arrive à peine qu'il faut déjà préparer l'avion.



En longue finale à Catalina.



En courte.



Le DC3 qui ravitaille l'île.



N811TW à Catalina.



Le DC3 de Catalina qui ravitaille l'île (vu de plus près).



Thank you !





Catalina.











Comme d'habitude, les menus ;-).



L'équipe au resto de Catalina (et Olivier qui fait des misères à JAscotte).



JAscotte prend la pose avec un confrère.



Un autobus d'époque fait la navette avec la ville.





L'histoire de l'île (à l'époque, c'étaient des hydravions qui assuraient le transport et ravitaillaient l'Île).



JAscotte s'expose à Catalina.



JAscotte aime bien Franck :-).



La 2nde branche sur Foreflight, pour rentrer définitivement à la maison....



La piste de Catalina au départ.



La partie habitée de l'île.



Bye bye Catalina ! Nous retraversons l'océan pour retrouver le continent.



Notre toute dernière vent-arrière, à Montgomery Field évidemment.



Notre toute dernière longue finale.



Notre toute dernière courte finale.



Notre tout dernier arrêt moteur au parking.



Notre tout dernier poussage d'avion.



Nous vous présentons les vivres transportées pendant tout le trip ("y'aura des cuisines dans les hôtels", qu'il disait l'ami Olivier ! ).



A Montgomery Field... il est l'heure de faire les comptes et... de partir..





Notre tout dernier bachement d'avion ..... .



Aurélien

Repost 0
31 décembre 2013 2 31 /12 /décembre /2013 22:59

Ca sent la fin du trip aéro : nous sommes à moins de 48h de notre retour à San Diego, et il faut mettre le cap vers le sud... Mais profitons encore de ces derniers bons moments...

  

Aujourd'hui, nous prévoyons de dormir à Camarillo, au Nord de Los Angeles. Mais la météo en décidera autrement :  Los Angeles et sa banlieue sont noyés sous les nuages !

  

Après avoir petit-déjeuné dans le centre de San Francisco, nous partons pour San Carlos et mangeons au restau de la plateforme. Et puis c'est l'heure de partir... mais N811TW en décide autrement ! Impossible de le démarrer ! (et pourtant, c'est Dieu Olivier aux manettes ! ). Non non non, décidément, il ne veut pas. Alors on décide de faire une pause, inutile de s'acharner.

  

Une demi heure plus tard, nouvel essai : soulagement, il démarre ! Nous décollons rapidement et mettons le cap vers le sud (pour ceux qui suivent). Comme Camarillo est hors d'atteinte, nous nous déroutons vers Paso Robles, perdu dans les terres.

  

A Paso Robles, nous faisons à nouveau le point météo : ça ne passera définitivement pas. Par contre, un peu plus à l'Est, il y a une chance de se poser à Burbank, et de rejoindre par la route l'hôtel réservé (à Oxnard pour être très précis).

  

Etant commandant de bord sur cette deuxième branche, je n'ai pas beaucoup de photos à vous proposer (nous étions très concentrés sur le vol de déroutement, autant niveau radio que navigation, d'autant que Burbank est un aéroport à fort traffic commercial... et ça ne rigole pas ).

 
[Lien Skyvector de la nav]

 

La première branche sur Foreflight : San Carlos -> Paso Robles.



C'était notre cantine à San Carlos : le restaurant "Skykitchen".



N811TW à San Carlos.



Mais pourquoi ne sont-ils pas dans l'avion ? Réponse : parce que l'avion ne veut pas démarrer !!! 







Le siège d'Oracle (les ingénieurs informaticiens apprécieront...).



Bye bye San Carlos.



Le campus de l'Université de Stanford.





Arrivée sur Paso Robles (KPRB).







Paso Robles est un petit aéroport tranquille.



Le chavalier, après s'être battu contre les éléments (beaucoup de vent si ma mémoire est bonne), descend de sa monture .



Le terminal de Paso Robles.



Impossible de rejoindre Camarillo (KCMA).



La 2e branche sur Foreflight : Paso Robles -> Burbank.



Aurélien

Repost 0
31 décembre 2013 2 31 /12 /décembre /2013 18:38

Journée très très chargée !

La journée "off" commence par une petite ballade dans San Francisco, en utilisant le fameux "cable car" pour rejoindre le centre ville. Pour ma part, je suis très curieux de savoir comment les conducteurs actionnent leur "grip" (pince) pour accrocher le wagon au cable qui circule sous la chaussée. Je sais maintenant ! Quel spectacle la conduite de cet engin !

  

A l'ambarcadero de San Francisco, nous y prenons le train de la veille, celui passant par San Carlos, mais cette fois nous nous arrêtons à .... Mountain View !!! Et qui y'a t'il à Mountain View ? Il y a le fameux campus Google, et mon ami Pierre-Yves qui y travaille ! Pierre-Yves est l'un des chefs d'équipe du fameux projet des voitures autonomes qui, dans le futur, vous conduirons sans aucune action humaine. Nous mongeons chez lui (merci Sylvie pour ce bon repas) et repartons en milieu d'après-midi faire notre vol local (pour éviter la brume de mer).

  

Chose extraordinaire, c'est à bord de l'une de ces Google Car que Pierre-Yves nous ramène à l'aérodrome !!!! Et vous le croirez si vous le voulez, mais dès que Pierre-Yves active la fonction "auto-drive", la voiture se met à rouler toute toute seule jusqu'à San Carlos !!! Elle freine, elle tourne le volant, accélère, change de voie sur autoroute... toute seule !!! Un grand MERCI à toi Pierre-Yves (si tu nous lis) pour cette extraordinaire ballade dans cette machine du futur !

  

Arrivés à San Carlos, nous n'embarquons pas avec Pierre-Yves (qui avait déjà volé à San Francisco), mais avec l'un de ses amis qui rêvait de faire son baptême de petit avion sur la baie. Pour ce Bay Tour, c'est moi qui suis aux commandes. Nos intentions sont de faire le tour de la baie, sans trop y connaître sur les procédures. Alors, quand le contrôleur nous demande si si nous voulons un "San Francisco Airport transition", je lui réponds simplement... "affirm, skylane N811TW".

   

La piste 30 étant toujours en service, nous partons quasiment droit devant, et sommes gratifiés par la TWR d'un "Stay outside class Bravo airspace, contact San Francisco Tower on 120.5". San Francisco TWR nous autorise alors à entrer dans ses espaces, en restant "slightly west highway one o one" (la 101 est une autoroute, il faut le savoir !). Puis nous n'avons quasiment plus aucune clearance, excepté des alertes traffic (tractage de banderoles).

  

Nous arrivons au fameux Golden gate Bridge mais .... la brume de mer entre de plus en plus dans les terres, et recouvre le célèbre pont  ! Raté, pour ma part je ne verrai pas ce majestueux monument (alors que certains de mes passagers me disent apercevoir le sommet des piles). Nous continuons alors tranquillement notre route, pour arriver finalement à Oakland. Là, l'approche nous quitte et nous bascule avec la TWR d'Oakland qui nous fait traverser une piste... puis nous fait passer avec l'autre TWR d'Oakland pour que nous traversions la seconde piste !!! Jamais expérimenté la chose !!!

   

La fin du vol se termine tranquillement jusqu'à San Carlos... où cette fois nous avons bien écouté les instruction du contrôleur sol (et avons compris à peu près du premier coup).

  

Pour finir, soirée tranquille à San Francisco... 

  


[Lien Skyvector de la nav]

 

La nav sur Foreflight.



Arrivée de notre "cable car".



Le "grip" (la pince) qui vient pincer le cable en mouvement permanent sous la chaussée.



C'est parti pour un tour ! 





Et on descend vers les quais.



Notre Google car autonome. Par contrat signé avec Google, nous ne pouvons pas vous montrer des photos de l'intérieur. Par contre, l'extérieur oui ! Le dispositif sur le toit s'appelle un "LIDAR" (comme un radar, mais avec la technologie Laser).



Départ San Carlos.



San Francisco International Airport.



Le lieu du crash du vol 214 d'Asiana Airlines la semaine précédente.



Travers San Francisco International.







La brume de mer s'installe ...



Souvent aux USA, on voit des inscriptions sur les collines (ici Sign Hill, qui porte bien son nom).



Candlestick Point.



On arrive dowtown... aïe aïe aïe, la brume s'installe.



San Francisco dowtown.



Les antennes des Twins Peaks.



Une île...



Richmond San Rafael Bridge.



Avec une telle brume, impossible de trouver le Golden Gate... Screugneugneu  !



Marina Park.



De l'autre coté de San Francisco (coté Berkeley).



Le Bay Bridge qui passe par "Treasure Island" (à San Francisco, les ponts sont à péage, mais sur un seul sens de circulation !).





Oakland : les deux pistes ont chacune leur fréquence TWR.



On traverse Oakland.



Le contrôle nous demande de rejoindre "midfield San Mateo Bridge".



Les salines de San Carlos (on prépare l'avion pour l'atterrissage).



Finale 30, comme la veille.



A l'embarcadero.



Market Street.



Le Bay Bridge qui mène à Treasure Island .



Petit ride en tram d'époque.



JAscotte au resto du soir.



L'effet JAscotte sur les notes de restaurant .



Aurélien

Repost 0
30 décembre 2013 1 30 /12 /décembre /2013 20:12

Aujourd'hui, on va à San Francisco ! Cette ville me tient particulièrement à coeur, car je lui trouve vraiment beaucoup de charme ! J'y suis déjà venu 2 fois dans ma vie, et j'avoue avoir beaucoup insisté auprès de la team pour qu'on y reste au moins 48h ! J'ai donc hâte d'y arriver !

  

Je n'ai pas souvenir de choses particulières sur cette branche, si ce n'est au roulage, à l'arrivée, où tous nous n'avons vraiment rien pigé aux instructions du contrôleur 'sol' ! "Say again ?"


[Lien Skyvector de la nav]

   

 

La nav sur Foreflight.



Mariposa AIrport.



RRéglage du GPS au départ (comment ça ? Nous ? Naviguer au Pilote Auto ? Quelles mauvaises langues !  ).



JAscotte est un passager à part entière.



Pacifique en vue ! Arrivée sur San Francisco.









Traversée de la baie et arrivée sur San Carlos (KSQL).





Aéroport in sight !



Finale 30.



N811TW à San Carlos.



Désolé de la qualité, mais je trouve cela important : procédure pour garer sa voiture sur le parking avion !!!



Le train pour San Francisco passe à proximité de l'aéroport de San Carlos.



Hé hé hé (je rigole).



Vous voyez la brume de mer qui commence à rentrer dans les terres ?



A San Francisco : première rencontre avec un "monument" de cette belle ville : le "cable car" !.





Le Pier 39 (pier = quai), haut lieu touristique de San Francisco.





La prison d'Alcatraz !





Notre premier resto "amélioré" du trip.



On ne vous a pas photographié la douzaine d'huîtres qu'on s'est mangées avant, ce serait indécent  .



Aurélien

Repost 0
30 décembre 2013 1 30 /12 /décembre /2013 18:31

La nav Fresno -> Chandler est la plus courte du trip : c'est un saut de puce, comme un Bron -> Villefranche (pour ceux qui connaissent), mais à l'échelle américaine !

   

A titre personnel, j'ai beaucoup aimé cette étape : Mariposa est un aéroport de campagne au calme, au paysage magnifique (entouré de relief, un peu comme Big Bear), avec de petits aéronefs atypiques qui y décollent (en auto info). Même les gens là-bas sont très sympathiques !

   

Là, nous n'y trouvons pas notre voiture de loc, mais le loueur n'a pas hésité à faire 30min de route pour venir nous chercher et nous ramener jusqu'à l'agence ! A recommander (société 'Enterprise', comme le vaisseau spatial) ! Les clés de voiture en poche, nous montons jusqu'au parc Yosemite. Là haut, tout nous fait penser à nos chères Alpes françaises ! Bref, une très belle étape, à ne pas manquer !



[Lien Skyvector de la nav]

    

La nav sur Foreflight.



A Fresno.



Ce jour là, on a eu quelques soucis d'huile à Fresno : l'entonoire a pété, mais MacGy-Oliver a trouvé une solution (pour info, le goulot d'une bouteille d'eau en plastique convient très bien pour les moteurs Lycoming).



Finale 26 à Mariposa.



Grâce à cette simple photo, vous trouverez qui était le pilote (vous trouvez pas qu'on est un peu à gauche ?).



N811TW à Mariposa.



Un avion école (on dirait un C152 train classique) fait des TDP à Mariposa.



Un (vieux) Cessna (150 ?).



Un Cessna 195.



Welcome to Mariposa (j'espère que personne ne me remarquera dans le reflet ;-) ).





Un AWOS (Automated Weather Observing System) est une machine qui passe en boucle sur une fréquence radio les mesures météo locales (ce qui permet en général de déterminer la piste active sans avoir à faire une reconnaissance terrain). Voici à quoi cela ressemble.



En route pour Yosemite.



Comme toute entrée de parc national, les rangers gardent l'entrée.



Ca ressemble aux Alpes, non ?.







Franck, ancien pompier, est fasciné par le camion de Yosemite.





Rencontre surprenante dans le jardin de l'hôtel.



Comme chaque soir, le rituel de la charge (et ça marche plus ou moins bien selon ce qu'on met à recharger :) ).



Aurélien

Repost 0
29 décembre 2013 7 29 /12 /décembre /2013 21:52

Nous ne nous éternisons pas à Furnace Creek : nous nous ré-hydratons au "Visitor Center" et nous nous dépêchons de redécoller, direction Fresno. Comme on peut se le permettre (météo CAVOK + avion puissant), nous décidons de franchir les rocheuses au niveau 125. Tout là haut, il fait à nouveau frais, ce qui n'est pas pour nous déplaire.

  

Puis vient le moment de redescendre vers la civilisation : villes, aéroports, réseau routier "normal" pour finalement atterrir à Fresno Chandler. Là, nous récupérons illico presto la (superbe) voiture commandée puis nous filons direction Sequoîa National Park.

  

Pour y aller, la route monte dans les montagnes, et l'air se refroidit, limite glacial (en soirée) : cela nous change de Death Valley quelques heures plus tôt ! L'objectif de la visite est d'aller nous faire photographier devant l'arbre le plus imposant du monde : le séquoia baptisé Général Sherman ! Mission accomplie !



[Lien Skyvector de la nav]

 

La nav sur Foreflight.



Death valley.







On passe les Rocheuses.





En redescente depuis le niveau 125 (171 kt de GS).



Nettement plus vert ici !



N811TW à Fresno.



A Fresno. Notre voiture de loc ? J'aimerais bien ! J'ai quand-même droit à un petit tour.





On arrive à Sequoia (et Kings Canyon) National Park.





Sequoïa National Park.





Evidemment, l'arbre ne rentre pas sur la photo !







Notre belle voiture.



Aurélien

Repost 0