Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Imagin-air
  • : Le blog d'un passionné d'aviation : récits de sa formation et de ses vols.
  • Contact

Jeunes Ailes

Membre de l'association
24 août 2018 5 24 /08 /août /2018 21:19
Dernière étape de mon trip en Angleterre, mais quelle étape : participation au RIAT, pour Royal International Air Tatoo.
 
J'annonce de suite la couleur : ce meeting serait le plus important meeting militaire... au monde ! Rien que ça ! Il a lieu chaque année sur la base militaire de la Royal Air Force (encore), à Fairford, dans le comté du Gloucestershire.
 
Et je peux vous dire : ça envoie du lourd ! Lors de ce meeting, tous les pilotes militaires essaient d'en mettre plein la vue aux spectateurs, l'objectif étant de prouver que leurs machines (et leurs compétences de pilotage) sont les meilleures du monde. Et quel plateau : même si certaines machines n'ont pas volé (elles n'étaient là que pour l'exposition statique), c'était chose extraordinaire que de pouvoir les voir en vrai, de presque les toucher...
 
Pour ma part, moi qui ne suit pas un très grand fan d'avions militaires modernes (je préfère de loin les avions anciens), je ne regrette pas d'être venu : ce meeting est à faire au moins une fois dans sa vie !
 
Cerise sur le gâteau, j'ai eu à nouveau le privilège d'être accrédité au meeting : ce n'était pas du luxe pour aller s'abriter dans un local (Presse) chauffé (la météo est toujours capricieuse en Angleterre, même en plein juillet ... ;-) ).

Bon plan : les portes de la base ouvrent au public une journée avant le début de meeting, afin de permettre de voir arriver les machines sur les lieux ... dont celles qui ne feront pas de démo ! Certains avions ont même entamé un petit entrainement.
 
Pour moi, les machines et moments coup de coeur de cette édition 2017 furent de voir pour la première fois le célèbre Lockheed U-2 (même s'il n'a pas pu voler, j'ai pu le voir arriver et repartir de la base), de voir la démo musclée de l'Airbus A400M, de la patrouille Thunderbirds américains, du Lockheed Martin F22, du Boeing CH-47 Chinook, ou encore du Boeing V-22 Osprey. J'ai pu également voir pour la première fois de ma vie un passage d'un rare Northrop B-2 pour les 70 ans de l'US AF (ce n'était pas prévu au programme !), et je peux vous dire que cela restera un grand souvenir ! Enfin, j'ai pu voir "en vrai" les spectaculaires Boeing B-52 Strato Fortress et Rockwell B-1 lancer (pas de démo, mais je les ai vu arriver et partir du meeting). Quel régal !
 
Arrivée des avions la veille du meeting (+ entraînements) :
 
F16.

 

 

Airbus A400 M à l'arrivée

 

 

F13.

 

 

Lockheed Martin F-22 Raptor.

 

 

Westland Sea King Mk41.

 

 

Boeing CH-47 Chinook.

 

 

Sukhoi Su-27 de l'armée Ukrainienne.

 

 

Le U2 à l'arrivée (reconnaissance verticale).

 

 

Le U2 en finale (notez le monotrain central, tel un planeur).

 

 

Courte finale.

 

 

Boeing-Bell V-22 Osprey.

 

 

Beech 18.

 

 

Cocorico ! un Fouga Magister !

 

Meeting :

 

Les F16 des Thunderbirds s'alignent.

 

 

Sukhoi Su-27.

 

 

U2 en statique.

 

 

Rockwell B-1 Lancer (c'est un bombardier américain).

 

 

 

 

 

L'Alphajet français du centenaire de l'amitié Franco-Américaine .

 

 

Boeing B-52 Stratofortress (c'est un avion bombardier américain, encore).

 

 

 

 

 

L'Osprey en mode "avion".

 

 

L'Osprey en mode "hélico".

 

 

L'Osprey en transition avion<->hélico.

 

 

Boeing CH-47 Chinook en démo.

 

 

Dans la soute à bombes du Boeing B-52 Stratofortress.

 

 

Sous l'aile du Rockwell B-1 Lancer (remarquez la roulette en bout d'aile).

 

 

Accrédité !

 

 

Deuxième meeting avec les Red Arrows !

 

 

A400M qui "envoie du lourd".

 

 

 

 

 

Le pilote ukrainien du Su-27 s'en donne à coeur joie.

 

 

 

Eurocopter EC665 Tigre en démo.

 

 

 

 

 

.

 

 

.

 

 

Grumman F-14 Tomcat (et ses ailes déployables).

 

 

Passage (non prévu au programme !) du Northrop B-2 (un bombardier américain furtif, encore (bis)).

 

 

Il était escorté par deux F13.

 

 

Magnifique.

 

 

Démo du F-22 Raptor.

 

 

L'A400M au décollage (ou à atterrissage, je ne sais plus).

 

Départ au lendemain du meeting :

 

Départ de l'U2. Remarquez les roulettes en bout d'aile.

 

 

Une fois l'U2 aligné, les roulettes de bout d'aile sont déverrouillées...

 

 

... et deux voitures (ici des Tesla Model S) se placent de part et d'autre de l'aéronef, prêtes à démarrer à toute vitesse.

 

Ready for departure.

 

 

L'U2 étant un avion capable de voler dans la stratosphère (c'est un avion d'observation), les pilotes sont en tenue de "cosmonautes" (sic !).

 

 

Une fois l'avion lancé sur la piste, les roulettes de bout d'aile sont larguées (et ce sont les gars dans les Tesla qui les récupèrent). En route pour la Stratosphère !
 
 
Et voilà, fin de cette extraordinaire semaine de meetings en Angleterre ! Merci Julien de m'avoir convaincu de faire ce petit voyage et d'avoir été un merveilleux guide !
 
Aurélien
 
 
 

Partager cet article

Repost0
24 août 2018 5 24 /08 /août /2018 21:18

Deuxième visite de musée (aéro), avant d'attaquer le second week-end de meeting : le musée De Havilland, dans la banlieue londonienne. 

De Havilland fut un constructeur d'avions de toutes sortes (mais principalement à vocation militaire) de la première moitié du XXe siècle. On connaît de lui notamment le Tiger Moth, le Dragon rapide, le célèbre Mosquito, ou encore le Chipmunk. Il y a même eu un avion de ligne (le Comet).

Ce musée est remarquable à plus d'un titre : il se mérite (il faut le trouver au bout d'un chemin perdu de basse campagne), des bénévoles s'occupent de restaurer les avions alors même que les visiteurs défilent autour d'eux, tous les avions de la marque sont représentés (même l'avion de ligne, à l'extérieur), et pour finir le site n'est pas n'importe lequel : il s'agit du site historique où tout a commencé, à coté de la maison familiale du créateur (Geoffrey De Havilland). J'adore ! 

 

.

 

Le prototype même du Mosquito !

 

 

La famille Mosquito.

 

 

Les bénévoles restaurent les avions.

 

 

Le célèbre DH82 "Tiger Moth".

 

 

Le fameux DHC-1 "Chipmunk" !

 

 

?????

 

 

.

 

 

British Aerospace BAe 146-100
(British Aerospace a racheté De Havilland, mais c'est bien sous De Havilland que l'avion fut conçu).

 

 

.

 

 

BAe 125.

 

 

Hawker Siddeley HS-121.

 

 

Les usines De Havilland à l'époque
 
 
Suite et fin de ces vacances en Angleterre au prochain numéro !
 
Aurélien.

Partager cet article

Repost0
24 août 2018 5 24 /08 /août /2018 21:15
Les meetings sont en général le week-end : entre deux week-ends de meetings, il faut donc se trouver des activités (aéro) à faire ! Direction donc le musée de la Royal Air Force à Londres. Et quel musée : toutes les machines ayant marqué le passé militaire anglais sont bien là ! Génial !
 
 
 
Spitfire (of course).

 

 

Vue d'ensemble

 

 

De Havilland Mosquito ?

 

 

Supermarine Stranraer.

 

 

EH101 Merlin.

 

 

Focke Wulfe FW 190 (allemand).

 

 

Moteur Merlin (l'enchanteur).

 

 

Royal Aircraft Factory FE2B

 

 

Hawker Harrier.

 

 

Le resto du musée. Sympa !

 

La suite au prochain numéro !

 

Aurélien

Partager cet article

Repost0
22 août 2018 3 22 /08 /août /2018 21:33
Second chapitre de mon séjour en Angleterre : Duxford Flying Legends ! 
 
C'est la seconde fois que je viens au meeting (voir cet article), avec toujours autant de plaisir : Duxford, c'est le royaume d'avions de collections ayant combattu pendant les 2 guerres mondiales, avec en superstar le fameux Spitfire anglais. Duxford, c'est vraiment un meeting à faire au moins une fois dans sa vie !
 
 
Hawker Hurricane.

 

 

Une brochette de P51.

 

 

Travel Air "Type R".

 

 

De Havilland DH88 Comet.

 

 

L'un de mes avions préférés : Beech 18.

 

 

Maquettes.

 

 

The Bilbao Final : c'est le moment où la plupart des avions mythiques du plateau (P51, Spitfire, ...) partent en vol, font plusieurs passages et ainsi clôturent le meeting.
 

La suite au prochain épisode.

 

Aurélien

Partager cet article

Repost0
20 août 2018 1 20 /08 /août /2018 20:03

L'été dernier (en 2017), une partie de mes vacances s'est résumée à faire la tournée des meetings aériens (et musées) Anglais. Et comment dire.... les anglais, ils savent faire les meetings, et très bien même ! 

 

On y trouve 2 types de meetings : les meetings d'avions de collection (type Duxford), et les meetings d'avions de combats (comme l'International Air Day à Yeovilton). Et c'est justement par ce dernier que j'ai commencé.

 

Yeovilton est une base de la Royal Navy, ceci expliquant peut-être qu'elle organise le meeting (et ce sont donc principalement des avions de combats qui y seront présentés). Petit bonus : j'ai pu assister au meeting en étant accrédité "press", ce qui ouvre la porte à de petits privilèges non négligeables (rafraîchissements, nourriture à volonté, documentation, discussions avec les pilotes de démonstrations, etc....)

 

Voici quelques photos de choses qui m'ont particulièrement marqués :

 

 

Accréditation "Press", la classe à Dallas !

 

 

 
 
Une grosse bébête : C17.

 

 

C17 Globmaster, c'est écrit dessus !

 

La bouche de la bête.

 

 

Dans la ventre de la bête.

 

 

Un des nombreux panneaux de commande de la bête.

 

 

Check et Do list.

 

 

Dans le poste de pilotage de la bête.

 

 

 

Une petite fenêtre dans le cockpit, pour voir ce qu'il se passe derrière.

 

 

 

Hawker Siddeley Harrier (le même avion que dans "True Lies" avec A. Schwarzenegger).

 

 

?????.

 

 

???????.

 

 

Les Red Arrows anglais (l'équivalent de notre Patrouille de France).

 

 

Nos Rafales.

 

 

Westland Whirlwind.

 

 

Miam miam réservé aux accrédités.

 

Démo des Red Arrows.

 

 

Démo des Red Arrows.

 

Démo des Red Arrows.

 

La suite de mon périple dans le prochain article....

 

Aurélien

Partager cet article

Repost0
24 juillet 2018 2 24 /07 /juillet /2018 20:40

Mon club parisien (l'AC Tissandier) a l'intention d'acheter un nouvel aéronef biplace, encore en phase de pré-production : le Sonaca 200. A vrai dire, le club a même passé une pré-commande, c'est dire si les discussions sont avancées !

Sonaca n'est pas qu'un constructeur d'avions légers : ils ne font que débuter dans ce domaine. Historiquement, Sonaca Aircraft Group fabrique depuis plusieurs décennies des pièces pour l'industrie aéronautique (bords d'attaque, pièces de cockpits). L'achat de notre petit biplace était donc l'occasion rêvée d'organiser une "visite-club" sur le terrain de Charleroi (EBCI) en Belgique, là où se trouve justement l'usine de la Sonaca.

C'est donc en septembre dernier que le club a organisé cette sortie "hors frontières" : une bonne occasion d'aller se confronter au fameux "anglais aéro".

A cette époque, n'étant pas encore lâché sur les avions du club, je n'ai participé à la sortie qu'en tant que pax. Mais ce n'est pas grave : ce fut l'occasion d'apprendre l'utilisation du DR400-135 Ecoflyer, avec ses caractéristiques si particulières (Moteur TurboDiesel, Jet A1, FADEC, ....).

Le départ vers Charleroi ne s'est pas fait, comme bien souvent, en temps et en heure : une météo très moyenne nous a contraint à retravailler notre navigation, notamment en direction de Valenciennes où le ciel était beaucoup plus dégagé.

Le vol s'est très bien déroulé jusqu'à Valenciennes et j'ai pu apprécier les qualités de l'avion : puissance, taux de montée, etc... Arrivés à Valenciennes, certains de nos camarades (nous étions 3 avions) ont refuellé, puis une éclaircie nous a permis de redécoller direction Charleroi. L'arrivée sur Charleroi a été très .... "sport" car le trafic sur le terrain (principalement trafic commercial) était ENORME : difficile de trouver un slot pour nous poser (Charleroi est bien sûr un terrain contrôlé).

Nous avons très bien été accueillis par la Sonaca : son représentant a vraiment été très sympathique avec nous : la visite de l'usine a été très intéressante (photos interdites malheureusement) puisque nous avons posé toutes les questions que nous voulions et nous avons pu visiter les moindres recoins du site de production (de bords d'attaque).

Le retour sur Saint-Cyr s'est fait sous un soleil radieux, sans aucune difficulté, et d'une traite. Une bien belle journée !

 

METAR de Charleroi.

 

 

Ca réfléchit beaucoup sur la stratégie à adopter au départ de St-Cyr (LFPZ).

 

 

Notre avion : DR400-135 Ecoflyer.

 

 

On passe les Mureaux.

 

 

Eoliennes dans le brouillard.

 

 

Au dessus des nuages, déroutement pour Valenciennes.

 

 

Cockpit du DR400 Ecoflyer.

 

 

En vue de Valenciennes.

 

 

Finale à Valenciennes.

 

 

Notre avion à Valenciennes.

 

 

Sur le tarmac de Charleroi (EBCI).

 

 

Nos avions parkés en rangs d'onions à Charleroi.

 

 

Tous les participants à la sortie !

 

 

Jolis camions.

 

 

Cherleroi est une grosse destination de Ryanair.

 

 

A l'accueil de l'usine, présentoir avec l'une des pièces fabriquées.

 

 

Sonaca fabrique les bords d'attaque de toute la famille Airbus (et bien plus encore !).

 

 

Photo des ateliers de la Sonaca (trouvée sur le net).

 

 

Nos 3 avions au point d'arrêt à Charleroi.

 

 

Charleroi vu d'en haut.

 

 

Sur le retour.

 

 

 

 

Aérodrome de Péronne (LFAG).

 

 

Paris au loin.

 

 

On arrive bientôt sur St-Cyr.

 

 

Finale 29L à St-Cyr.

 

 

Trace du jour.

 

 

Aurélien

Partager cet article

Repost0
23 juillet 2018 1 23 /07 /juillet /2018 20:16
C'était il y a un an déjà, pendant l'été 2017.
 
Avec Julien, l'ami aéro de toujours, on aime bien aller se faire de petits restos sur aérodrome (dans le milieu, on dit qu'on se fait un "100$ burger").
 
Il y a deux ans, nous étions allés manger à Aubenas (une bien belle journée d'ailleurs !). Pour cet été 2017, Bourg-en-Bresse LFHS semblait donc un bon candidat à ce petit restau car 1) on sait qu'on y mange bien 2) on sait qu'il y a de beaux avions à voir sur le terrain ! 
 
Adjugé vendu ! Go !
 
 
 
 
Montée initiale à Bron.

 

 

Notre belle ville de Lyon.

 

 

Les Dombes.

 

 

Arrivée à Bourg-en-Bresse.

 

 

Au dessus de l'aérodrome.

 

 

Atterrissage piste 36.

 

 

Notre avion à Bourg-en-Bresse.

 

 

Fouga Magister en guise de totem de l'aérodrome.

 

 

Activité parchutisme ce jour-là !

 

 

 

 

 

Un "Fairchild" dans les hangars.

 

 

Un Jodel D20 tricycle (ce n'est vraiment pas courant !).

 

 

Activité vol à voile aussi à Bourg-en-Bresse !

 

 

Dernier virage à Bron.

 

 

La journée est finie : retour à la maison (atterrissage piste 34 à Bron LFLY) !

 

 

Trace du jour.

 

 

Aurélien

Partager cet article

Repost0
10 mars 2018 6 10 /03 /mars /2018 21:34

J'ai 10 ans ! Si si, 10 ans de Jeunes Ailes ! Aujourd'hui-même ! Que le temps passe vite !

 

Au delà du forum et de ses très nombreux sujets aéros, Jeunes Ailes a représenté pour moi une longue liste de sorties toutes aussi sympas les unes que les autres, et grâce auxquelles j'ai pu faire, sans mentir, une bonne partie de mes heures de vols ! Sans vouloir être exhaustif, les meilleurs moments qui me viennent à l'esprit sont :

 

- ma toute première sortie Jeunes Ailes en 2008 : c'était à l'occasion du vol de Printemps à Montélimar, où j'ai pu faire connaissance avec des célébrités de l'association : Jean (avec ses lingots de Toblerone), Dédé et son jojo, ML venue de Suisse ou encore Billou'te (à l'époque pas encore breveté, mais aujourd'hui pilote de chasse !). Je me souviendrai surtout de ma première rencontre avec Julien J. qui m'avait invité à cette occasion à prendre place dans son célèbre DR253 "Lima Novembre" audiovisuel (5 ou 6 caméras fixées sur l'Avion ;-) ) ! (lien vers plus de photos)

 

- les fameuses Bretonneries, à l'initiative justement de Jean qui nous avait gentiment accueilli chez lui, en Bretagne. Avec mon fidèle copain Olivier (alias "Boulet"), nous avons traversé toute la France en Tecnam P2002 (Lyon -> Morlais puis l'Ile d'Ouessant puis Brest), une aventure pour les petits pilotaillons que nous étions à l'époque ! Ce fut également l'occasion de faire connaissance avec Ludo et Pierre, aussi des célébrités JA ! Et vous avez déjà vu des poules soûlées à l'alcool ? Et bien à cette occasion, oui... (lien vers plus de photos).

 

- évidemment, je n'oublie pas toutes nos sorties au Bourget (c'était infaisable sur le papier, but WE DID IT !), dont la plus marquante fut pour moi celle où j'étais CDB en Tecnam P2002 avec Toto en copi (et cet énorme moment de solitude lorsque la contrôleuse du Bourget m'avait ordonné de faire un demi-tour sur le taxiway !) lien vers plus de photos.

 

- évidemment, il y a eu toutes nos sorties en Corse, les fameuses "JAcorsica" : la plus marquante pour moi fut évidemment la toute première en 2009 où je n'étais que pax (dans l'avion de JujuJ), et pour laquelle Dédé, notre instructeur du jour, nous avait tous briefés à la traversée maritime au sein même du terminal de Cannes ! Et que dire du rituel des vols du soir au dessus de la méditerrannée (et tous les dossiers qu'on ne peut pas vous raconter ici, hein JulienR ?) ?... Un mot : mémorable ! Récit et photos ici

 

- tous les autres vols de printemps, à Mende en 2009 (aérodrome mythique de la Grande Vadrouille, voir ici lien vers plus de photos) à Ambert ET à Granville en 2010 (lien vers plus de photos).

 

- évidemment, les vacances "Aéroski", où lors de cette première participation j'ai failli passer toute la nuit sur le glacier du St Sorlin car notre Mouss' s'était tanké dans la neige (plus de photos ici). Heureusement, tout s'est bien terminé, plus de peur que de mal.

 

- notre tout premier rassemblement aux Îles Anglo Normandes, en Rallye rouge pompier avec Florent (voir ici).

 

- je n'oublie pas non plus les nombreux JAssemblements, moments forts de l'association, avec les plus champêtres à Feurs (lien vers plus de photos) ou les plus gigantesques à Romorantin (lien vers plus de photos) et Couhé Vérac (lien vers plus de photos). A Feurs, je me souviens de cette fameuse tente (d'Alexis ou de Pym's ?) qui a avait fini en pleine nuit sur une botte de paille.... Quels souvenirs !

 

Bref, que de souvenirs (et j'ai dû oublier des choses...) !

 

MAIS SURTOUT, les Jeunes Ailes, ce sont pour moi de belles rencontres avec tout un tas d'amitiés fidèles au fil de ces 10 ans. Je ne ferai pas ici la liste de tous les copains rencontrés grâce à l'association, mais vous vous reconnaîtrez évidemment les amis ! Ces personnes, ce sont de vrais camarades sur qui, en dehors de JA, je peux toujours compter que ce soit pour des vols entre nous, parfois des vacances (ski, randos, meetings, ...), ou tout simplement l'envie de se voir et refaire le monde autour d'un verre. C'est notamment dans le cadre des Jeunes Ailes que j'ai pu rencontrer celui qui a été le moteur de mon moment aéro le plus extraordinaire, Olivier, qui nous a donné l'impulsion pour notre Farwest aux USA en 2013 ! Tous ces copains, toutes ces amitiés, cela n'a pas de prix.

 

Un grand MERCI donc aux fondateurs de l'association, à tous les organisateurs de sorties, à tous ces sympathiques JA, et surtout à Julien J. qui a eu le courage (et les reins solides) pour avoir porté et fait prospérer cette association tout au long de ces années.

 

-------------------------------------------------------------


Quelques photos et vidéos souvenirs

 

Vol de printemps à Ambert (2007?). Pour l'anecdote, je n'étais pas encore membre des Jeunes Ailes, donc je n'ai pas participé à l’événement. Mais je me rappelle avoir regardé des dizaines de fois cette vidéo en me disant que j'aimerais bien un jour faire partie de cette bande de joyeux copains. C'est alors que j'ai rencontré Olivier (qu'on voit dans la vidéo) qui m'a incité à adhérer : il n'a pas fallu longtemps pour me convaincre ;-).

 

 

Vol de printemps à Montélimar (2008) :

 

 

 

 

 

 

 

 

JA Corsica 1st Edition (2008) :

 

JA Corsica 2nd Edition (2009) :

 

JA Corsica 3rd Edition (2010) :

 

Visite de l'aéroport de Lyon St-Exupery (Décembre 2008) :

 

Les Bretonneries (2009) :

 

 
 

Le Bourget (2010) :

 

 

 

 

 

 

 

Vol de printemps à Mende (2009) :

 
 

Les réunions du bureau JA ? On les faisait au Panthéon bien sûr ! 

 

Vol de printemps à Ambert en 2010 (c'est pratique l'aile d'un Cessna) :
 

 
 
 
Vol de Printemps à Aurillac (2011, plus de photos ici) :
 

 

JAssemblement à Couhé Vérac (2011) :

 

 

 

 

 

 

Vol de printemps à Millau (Mai 2013) :

 

 
 

Notre sortie Jeunes Ailes aux iles Anglo-normandes (2015) :

 

 

 

... et enfin, je n'aurais jamais pu faire cette photo sans les Jeunes Ailes (Olivier a été l'impulsion "to make it possible") :

 

 

Les copains ne sont jamais à court d'idée pour me chambrer : 

 

A bientôt pour mes 20 ans ;-).

  

Aurélien

Partager cet article

Repost0
3 novembre 2017 5 03 /11 /novembre /2017 18:39
La météo de fin d'octobre a été particulièrement clémente cette année : temps sec, ciel dégagé et températures douces... un vrai  été indien ! Il aurait donc été dommage de ne pas en profiter. 
 
Alors avec Arnaud, mon copilote du jour, nous n'avons pas hésité à aller voler loin de notre port d'attache en cette fin d'après-midi : cap sur les lacs de Chambéry et d'Annecy (Arnaud ne connaissait pas et moi je savais que la ballade promettait d'être magnifique) ! 
 
Ce fut un très beau vol et nous n'avons pas été déçus par cette sublime lumière de coucher de soleil.
 
 
Aérodrome de Morestel.

 

 

Lac du Bourget et son aéroport.

 

 

En final 36 pour Chambéry Le Bourget.

 

 

En courte finale.

 

 

Des windsurfeurs.

 

 

Le lac d'Annecy pointe le bout de son nez.

 

 

La ville d'Annecy.

 

 

L'aérodrome d'Annecy.

 

 

En dernier virage pour la piste 22 d'Annecy.

 

 

Le temps de changer de pilote, on repart immédiatement au coucher du soleil. Le parking est rempli de jolis oiseaux métalliques :-) 

 

 

Un gros oiseau derrière nous cherche à partir vite.

 

 

A nouveau le lac du Bourget.

 

 

 

Magnifique ce coucher de soleil.

 

 

Retour à Bron.

 

 

F-GYPG, notre bel avion du jour.

 

 

La trace du jour.

 

 

Aurélien

Partager cet article

Repost0
22 juillet 2017 6 22 /07 /juillet /2017 16:20

Un énorme merci à Pierre qui m'a invité à partager un petit vol en J3, au départ de St-Cyr (LFPZ) ! 

Quel bel avion ce J3 ! Certes, avec ses 65ch, les performances sont très modestes ("ah bon, on monte là ?") mais quel bonheur de démarrer l'avion à l'hélice, de voler la porte ouverte et de faire des rebonds à l'atterrissage ! Je recommande !

Merci Pierre !

Aurélien

 
 
 
 
Notre belle machine.

 

 

Tableau de bord réduit au strict nécessaire !

 

 

Un locataire de l'aérodrome de St Cyr.

 

 

Petit vol local dans les Yvelines.

 

 

Vitesse max : 100 km/h !

 

 

Paris et la Défense au loin.

 

 

Château de Versailles.

 

 

Finale 29L à St Cyr.

 

 

 

 

Boing... boing.... :-)

 

 

Partager cet article

Repost0